Qui est Philippe Martin, le remplaçant de Batho au ministère de l'Ecologie ?

le
0
Qui est Philippe Martin, le remplaçant de Batho au ministère de l'Ecologie ?
Qui est Philippe Martin, le remplaçant de Batho au ministère de l'Ecologie ?

Méconnu mais pas sorti de nulle part. Philippe Martin, nommé mardi ministre de l'Ecologie et du Développement durable à la place de Delphine Batho, a beau être quasiment inconnu du grand public, il est considéré comme un bon connaisseur des questions d'environnement.

Agé de 59 ans et député du Gers depuis 2002, il est d'ailleurs membre de la commission du Développement durable à l'Assemblée nationale.

Président du conseil général du Gers, Philippe Martin occupe aussi depuis juin 2012 un poste-clé, celui de vice-président du groupe PS à l'Assemblée. Il avait dans un premier temps envisagé de se porter candidat à la présidence mais avait finalement renoncé. Philippe Martin avait alors expliqué avoir voulu faire entendre «la voix des territoires ruraux» face à Bruno Le Roux, député du trés urbain département de Seine-Saint-Denis.

Réélu au premier tour en juin 2012 dans la 1ère circonscription du Gers, cet élu jovial, habitué de la salle des Quatre colonnes pour échanger avec les journalistes, est un fabiusien, comme Bernard Cazeneuve qui avait remplacé au printemps Jérôme Cahuzac au ministère du Budget. Peu avant sa nomination, il était encore dans la salle des Quatre colonnes de l'Assemblée nationale.

VIDEO. Philippe Martin sur RMC en février 2012.

Né le 22 novembre 1953 à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) et titulaire d'une maîtrise de sciences juridiques, Philippe Martin a commencé sa carrière comme secrétaire général adjoint de la mairie de Suresnes (Hauts-de-Seine) avant d'être conseiller parlementaire du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, chargé du cadre de vie (1979-1981).

Il a ensuite rejoint différents cabinets ministériels, notamment ceux des ministres de l'Urbanisme et du Logement, successivement Roger Quilliot (1981-83) et Paul Quilès (1983-85). Il suit ce dernier au ministère de la Défense (1985-1986) avant d'occuper la même fonction au ministère du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant