Qui est Joshua Kimmich, le meilleur défenseur du monde selon Guardiola ?

le
0

Samedi, après le match nul entre Dortmund et le Bayern Munich (0-0), Pep Guardiola a dit de Joshua Kimmich qu'il était le meilleur défenseur du monde. Qui se cache derrière ce surdoué allemand qui ne cesse d'impressionner ?

Il n’a que 21 ans et son visage poupin ne vous dit sans doute rien. Pourtant Joshua Kimmich serait le meilleur défenseur du monde. Non, on ne s’emballe pas, c’est Pep Guardiola qui le dit. Et quand on connait la faculté des entraîneurs à surprotéger leurs joueurs aujourd’hui, à l’instar de ce que fait Rolland Courbis avec Ousmane Dembélé à Rennes, on se dit que l’entraîneur du Bayern Munich n’aurait jamais sorti cette phrase sans en mesurer la portée. Samedi soir, à l’issue du choc entre le Borussia Dortmund et le Bayern Munich, le jeune défenseur du club bavarois s’est pourtant pris un savon de la part de son coach, devant ses coéquipiers et les caméras de télévision. La raison ? Son laxisme au marquage d’Adrian Ramos, sur la dernière occasion des locaux en fin de match. Mais après cet échange musclé, Pep Guardiola le prend dans ses bras, comme s’il tentait de parfaire l’apprentissage de son grand espoir.

« Une recrue incroyable pour les prochaines années »

Car moins d’une heure plus tard, l’entraîneur du Bayern Munich a eu un commentaire élogieux à propos de l’international Espoirs allemand. « C’est le meilleur défenseur, peut-être le meilleur du monde. C’est ce que je lui ai dit, a expliqué l’ancien technicien du FC Barcelone au micro de beIN Sports. Cela me permet de rappeler aux journalistes d’arrêter de dire que Joshua Kimmich n’est pas capable de jouer défenseur central. Il l’a fait contre la Juventus, et là à Dortmund où il devait se charger d’Aubameyang et avoir un oeil sur Reus ! Sa performance est purement incroyable, incroyable… Il nous énormément aidé. Je félicite donc le Bayern Munich et Mickael Reschke pour cette recrue incroyable pour les prochaines années. » Incroyable, cette salve de compliments l’est tout autant. Non seulement Pep Guardiola encense son joueur, qui a grandement participé au match nul des siens samedi, mais en plus il ne se fixe aucune limite dans ses félicitations.

Un milieu replacé en défense centrale

Si Pep Guardiola s’agace d’entendre des journalistes allemands prétendre que Joshua Kimmich n’est pas défenseur central, c’est parce que jusqu’à présent, le natif de Rottweil évoluait au milieu. Formé à Stuttgart et révélé la saison dernière à Leipzig, Kimmich a rejoint le Bayern Munich l’été dernier contre un peu plus de huit millions d’euros. C’est en 2014 que le joueur de 21 ans s’est révélé aux yeux du grand public. Champion d’Europe U19 avec l’Allemagne, le défenseur du Bayern, qui évoluait alors dans l’entrejeu, était présenté comme « le cerveau de l’équipe » par son capitaine Niklas Stark. Replacé en défense centrale par son coach suite aux nombreuses blessures des spécialistes du poste, Joshua Kimmich a disputé 16 matchs cette saison, dont six en Ligue des Champions. Pas mal pour une deuxième saison chez les professionnels, au sein de l’une des plus puissantes formations du continent. Il y a deux semaines, nombreux sont ceux qui avaient été bluffés par sa première période contre a Juventus Turin (2-2) en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Son sombrero devant Paul Pogba avait laissé plusieurs spectateurs sans voix. Dans une semaine, pour la manche retour à l’Allianz-Arena, le grand espoir allemand sera sans doute encore titulaire. Et à force de grimper aussi vite dans la hiérarchie, Joshua Kimmich frappe déjà à la porte de la Mannschaft en vue de l’Euro, en juin prochain. Normal, pour « le meilleur défenseur du monde ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant