Qui es-tu, Adam Ounas ?

le
0
Qui es-tu, Adam Ounas ?
Qui es-tu, Adam Ounas ?

Auteur du but de la gagne pour Bordeaux face à Troyes dimanche (1-0), Adam Ounas est actuellement la seule éclaircie au-dessus du ciel girondin. De belles promesses évidemment à confirmer sur la durée.

Son nom n’est pas encore floqué derrière son maillot. Mais Adam Ounas s’en est déjà fait un dans l’esprit des supporters bordelais. Alors qu’il avait marqué « pour du beurre » le 4 octobre dernier lors de la défaite à Lorient (3-2), le meneur de jeu franco-algérien de 18 ans, qui porte le numéro 33 des non-professionnels, a inscrit le but de la victoire dimanche face à Troyes (1-0) au terme d’une nouvelle prestation très inquiétante de son équipe. Mais les « On se fait chier » descendus des tribunes ne visaient pas la seule éclaircie de ce mois d’octobre morose pour les Girondins. « Actuellement, c’est le joueur qui me vient le premier en tête, a confié Willy Sagnol, évidemment interrogé à son sujet lors de la conférence de presse d’après-match. Je ne sais pas si c’est logique que ce soit lui qui nous tire de ce mauvais pas mais il n’a pas de vécu de mauvaise série donc il a beaucoup de fraîcheur et moins d’arrière-pensées. Et il faut aussi reconnaître que techniquement, c’est un joueur qui est au point. »

Ounas, un ancien bad boy ?

Très bon dribbleur, le natif de Chambray-lès-Tours, auteur désormais de deux buts en L1 en 101 minutes jouées, semble s’être déjà assagi malgré son jeune âge. « Il a souvent été question de son attitude ou de son implication dans les étages inférieurs mais depuis qu’il est avec nous, il est irréprochable, n’a pas caché son coach, qui n’a pas hésité à faire sortir Wahbi Khazri pour le faire entrer. S’il veut se contenter de deux buts en équipe première puis disparaître, qu’il retrouve ses mauvais côtés d’avant. Mais s’il veut progresser et aller loin, il faut absolument qu’il reste dans cet état d’esprit. On pense qu’il a le potentiel pour aller loin. Mais il faut le protéger. » Un discours habituel dès qu’un jeune joueur sort du lot en Ligue 1. Enzo Crivelli, auteur de quelques bons matchs en pointe avant de se faire désormais plus discret, en est l’exemple parfait. En revanche, s’il poursuit sur cette lancée, Ounas devrait rapidement voir un premier contrat pro lui parvenir. Les Girondins ne demandent que ça.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant