Qui dépense le plus à Noël ?

le
0
INFOGRAPHIE - Les prévisions de dépenses pour les fêtes de Noël indiquent de fortes disparités entre les Européens. Contrairement aux idées reçues, les citoyens des pays en crise ne sont pas ceux qui dépensent le moins.

Les Irlandais plus dépensiers que les Allemands, les Hollandais plus économes que les Grecs: contrairement aux idées reçues, les citoyens des pays en crise ne sont pas ceux qui dépensent le moins à l'occasion de Noël.

Pour les fêtes de Noël, le budget moyen des Européens est de 587 euros, stable par rapport à 2010, selon une étude du cabinet Deloitte. Toutefois, ce budget cache de fortes disparités selon la richesse et les cultures des pays. Le contexte économique particulièrement difficile depuis maintenant trois ans a conduit les consommateurs européens à transformer leurs comportements d'achats. Ils ont ainsi procédé durant l'année à des arbitrages dans leur budget de dépenses, au détriment des vacances et des loisirs, afin de pouvoir se faire plaisir à Noël. À hauteur de 60%, les dépenses cadeaux restent une fois encore le poste le plus important du budget.

Des réductions drastiques de budget sont prévues en Grèce (-22%) en raison de la crise économique que connaît le pays et dont les effets sont immédiats sur le pouvoir d'achat des ménages. Déjà en 2010, le budget des consommateurs grecs pour Noël avait diminué fortement (-21%). A contrario, les Français prévoient de dépenser plus cette année avec un budget moyen en hausse de 1,9% par rapport à 2010, situant la France au-dessus de la moyenne.

Des différences culturelles

Même si le budget moyen des Irlandais diminue de 7,5% cette année, ceux-ci sont les plus dépensiers en Europe, devant les Luxembourgeois et ce, malgré un pouvoir d'achat de moitié et une imposition plus élevée. «Pour les Irlandais, Noël est également une occasion de sortir en famille ou bien entre amis que ce soit au restaurant ou au théâtre» commente Antoine de Riedmatten, associé responsable Consumer Business chez Deloitte. Malgré des coupes budgétaires et un nouveau plan d'austérité dévoilé récemment, les Irlandais entendent ainsi consacrer 165 euros de leur budget aux sorties, soit le double de la moyenne.

En parité de pouvoir d'achat, le budget moyen des Espagnols et des Italiens pour Noël reste supérieur à celui des Américains, pourtant réputés grands consommateurs. Ces derniers, célébrant Thanksgiving fin novembre, ont une autre occasion pour répartir leurs dépenses de fin d'année.

Mais la grosse surprise de ce classement vient des Pays-Bas qui sont bons derniers malgré un PIB par habitant parmi les plus élevés d'Europe. Selon Antoine de Riedmatten, la raison est culturelle. «Les Hollandais dépensent surtout pour la Saint-Nicolas qui a lieu les 5 et 6 décembre de chaque année. La fête de Noël n'est pas vraiment ancrée dans la culture du pays, elle est davantage perçue comme une fête commerciale.» Ce constat vaut aussi pour l'Allemagne.

Les Américains sont les plus généreux

Ailleurs dans le monde, l'Afrique du Sud et la Russie se distinguent par les hausses les plus importantes des dépenses liées à Noël malgré des revenus par habitant nettement plus faibles. Des hausses dues à «l'émergence d'une classe moyenne qui opère ainsi un effet de rattrapage sur les pays développés» explique le cabinet Deloitte.

Concernant les cadeaux à proprement parler, ce sont les Américains qui se montrent les plus généreux avec leur famille mais aussi leur entourage avec près de 15 cadeaux en moyenne offerts par chaque ménage. «Il s'agit là encore d'une tendance culturelle», souligne Antoine de Rietmatten. Dans leur ensemble, les Anglo-Saxons font plus de cadeaux que les autres du fait des «Christmas parties» organisées dans les entreprises où l'on s'échange des présents entre amis ou collègues.

LIRE AUSSI:

» Les Français prévoient de dépenser plus pour Noël

» Les commerçants ont six jours pour réussir leur année 2011

» Les produits vedettes des réveillons 2011

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant