Qui créera la surprise au 1er tour des play-offs NBA ?

le
0

Les play-offs NBA 2016 débutent samedi à 18h30 (heure française) par un alléchant Toronto-Indiana. Quelle franchise pourrait créer la surprise au 1er tour ? Charlotte ? Boston ? Portland ? Tour d’horizon.

CONFERENCE EST Cleveland Cavaliers (1) – Detroit Pistons (8) Revenu à Cleveland pour gagner un titre avec les Cavs, LeBron James retente sa chance cette saison, après un échec en finale l’an passé. La franchise de l’Ohio, malgré quelques soubresauts, avec notamment le limogeage de David Blatt, a assuré l’essentiel en terminant premier de la Conférence Est, et semble avoir une petite marge sur ses concurrents, à condition que le trio James-Irving-Love soit à son top. En face, Detroit, de retour en play-offs pour la première fois depuis 2009, tentera de gagner un ou deux matchs dans cette série, grâce notamment au meilleur rebondeur de la Ligue (14,8rbds de moyenne), Andre Drummond. Même si en saison régulière, les Pistons avaient gagné trois des quatre matchs contre les Cavs. Toronto Raptors (2) – Indiana Pacers (7) Deuxième de la Conférence Est pendant la majeure partie de la saison, Toronto est une valeur sûre. Les Raptors partiront favoris de leur confrontation face à Indiana, qu’ils ont battu trois fois sur quatre en saison régulière. Avec son redoutable duo DeMar DeRozan - Kyle Lowry, la franchise canadienne a de quoi fait peur à beaucoup, même si Indiana a des qualités à faire valoir, avec un Paul George revenu à un excellent niveau cette saison après sa terrible blessure ou un Ian Mahinmi (l’un des quatre Français en lice dans ces play-offs) qui a pris une nouvelle dimension ces derniers mois. Miami Heat (3) – Charlotte Hornets (6) C’est l’une des séries qui s’annoncent les plus serrées de ces play-offs. Les deux équipes ont chacune remporté deux confrontations en saison régulière et il est difficile d’établir un pronostic. Le Heat a tout de même en sa faveur l’avantage du terrain et une plus grande expérience des play-offs, à l’image de Dwyane Wade, trois titres NBA au compteur, Luol Deng ou Amar’e Stoudemire. Un éventuel retour de Chris Bosh pendant ces play-offs pourrait également être un gros plus pour le Heat. Après un an d’absence, Charlotte est de retour en phases finales, mais peu de ses joueurs y sont habitués, à part Nicolas Batum, qui aura un rôle déterminant à jouer, tout comme Kemba Walker. Atlanta Hawks (4) – Boston Celtics (5) Entre le quatrième et la cinquième de l’Est, qui se sont chacun imposés deux fois en saison régulière, le suspense devrait être à son comble. Atlanta, finaliste de Conférence l’an passé, a confirmé son statut cette année, malgré une certaine irrégularité, et devrait se servir de son expérience et de son match supplémentaire à domicile pour sortir une jeune équipe de Boston. Menés par un excellent Isaiah Thomas, candidat au titre de la meilleure progression de l’année, les Celtics devraient toutefois donner du fil à retordre aux Hawks, qui ont terminé la saison régulière avec le même bilan de 48 victoires pour 34 défaites.   CONFERENCE OUEST Golden State Warriors (1) – Houston (8) Auteur de la meilleure saison régulière de l’histoire (73v-9d), Golden State est le favori n°1 à sa propre succession et rêve d’un « back to back » qui n’a plus été réussi depuis Miami en 2012 et 2013. Houston ne devrait pas être en mesure d’inquiéter Stephen Curry et sa bande. Le MVP 2015 (et très certainement MVP 2016) s’est encore amélioré cette saison et semble inarrêtable. Et que dire de Klay Thomspon et Draymond Green, toujours aussi efficaces. En face, Houston, finaliste de Conférence l’an passé, a attendu la dernière journée de la saison régulière pour se qualifier. Même si les Rockets de James Harden (29pts de moyenne cette saison) peuvent prendre un match aux Warriors, ils ne semblent pas en mesure de remporter cette série, loin de là. San Antonio (2) – Memphis Grizzlies (7) Cette saison, il y avait Golden State, San Antonio, et les autres dans la Conférence Ouest. Les Spurs ont réussi une saison exceptionnelle, mais un peu passée inaperçue, la faute à la performance stratosphérique des Warriors. Ils n’ont perdu qu’un seul match à domicile (contre... Golden State), égalant le record de Boston 1985-86. Autant dire que Tony Parker, Kawhi Leonard, LaMarcus Aldridge and co ne devraient pas avoir le moindre problème face à Memphis. D’autant que les Grizzlies ont terminé la saison sur les rotules, avec un nombre de blessés impressionnant (Conley, Gasol...). Prendre un match aux Spurs serait déjà un petit miracle pour les Grizzlies. Oklahoma City Thunder (3) – Dallas Mavericks (6) Si Stephen Curry devrait logiquement être élu MVP de la saison, Russell Westbrook devrait être son dauphin. Le meneur d’OKC a réussi 18 triples-doubles cette saison et avec Kevin Durant, Serge Ibaka ou encore Enes Kanter, il représente une sérieuse menace à l’Ouest, et une éventuelle demi-finale contre San Antonio fait déjà saliver. Mais avant, il faudra éliminer Dallas, ce qui ne semble pas très compliqué, les Mavericks ayant eux aussi terminé la saison à bout de souffle. A noter que le Thunder a remporté ses quatre matchs contre les Mavs cette saison. Los Angeles Clippers (4) – Portland Trail Blazers (5) Si les trois autres séries à l’Ouest semblent déséquilibrées et pourraient même se terminer par des « sweeps » (4-0), celle entre les Clippers et Portland devrait être la plus riche en suspense. Les Clippers ont occupé la quatrième place pendant une grande partie de la saison et ont globalement tenu leur rang, malgré la longue absence de Blake Griffin. Ne pas gagner cette série serait un gros échec pour Chris Paul, DeAndre Jordan et leurs coéquipiers. Mais il va falloir ré-apprendre à jouer avec Griffin... Quant aux Blazers, on ne les attendait pas du tout à ce niveau au vu des lourdes pertes de l’été dernier (Aldridge, Batum, Matthews...), mais Terry Stotts a réussi un très bon travail, et Damian Lillard (25,8pts de moyenne) a porté son équipe à bout de bras. La franchise de l’Oregon n’a aucune pression et pourrait bien créer l’une des seules surprises du premier tour.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant