Qui a profité des largesses de la "réserve ministérielle" ?

le
0
François Baroin et le Premier ministre François Fillon, en 2011.
François Baroin et le Premier ministre François Fillon, en 2011.

François Baroin, Bernadette Chirac, François Fillon, François Guéant - fils de Claude -, Jean-François Copé, Frédéric Nihous... Ils ont tous distribué une partie des 32 millions d'euros en 2011 et des 27 millions d'euros en 2012 de la "réserve ministérielle". Qu'est-ce que ce fonds au fonctionnement opaque ? Pour résumer, les collectivités territoriales formulaient des demandes "d'aides exceptionnelles", puis se les voyaient attribuer, ou non, par le président de la République et ses ministres, explique Le Monde.Ce que note le quotidien du soir, d'après les données révélées par l'association "Pour une démocratie directe" ce mercredi sur l'usage de la "réserve ministérielle", c'est que ces subventions étaient attribuées à des territoires où des ministres et leurs proches, étaient implantés. Ou cherchaient à l'être.François Baroin, Jean-François Copé, Bernadette Chirac...Ainsi, selon les calculs de "Regards citoyens", François Baroin, ministre du Budget puis de l'Économie en 2011, a obtenu pour des collectivités ou associations la part la plus importante de la réserve ministérielle cette année-là, pour plus de 3 millions d'euros. Figure en deuxième François Fillon, ex-Premier ministre (2 millions d'euros) et en troisième, Jean-François Copé, député de Seine-et-Marne (1 million d'euros). L'élu breton François Guéant, fils de Claude Guéant alors ministre de l'Intérieur, se trouve en 25e position, avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant