Qui a empoisonné Alexandre Litvinenko ?

le
0
Marina Litvinenko, la veuve d'Alexandre Litvinenko, empoisonné au polonium en 2006, espère que la police britannique va enfin rendre publiques toutes les pièces de ce dossier sensible.
Marina Litvinenko, la veuve d'Alexandre Litvinenko, empoisonné au polonium en 2006, espère que la police britannique va enfin rendre publiques toutes les pièces de ce dossier sensible.

Lumières tamisées, atmosphère "cosy", banquettes de cuir profondes : le décor du Pine Bar du Millennium Hotel, en plein Mayfair, n'a guère changé depuis 2006. C'est dans ce bar prisé par une clientèle russe raffinée qu'a été empoisonné au polonium l'ancien espion du FSB (ex-KGB) Alexandre Litvinenko. Mais c'est ce mardi seulement que s'ouvre enfin à Londres l'enquête officielle sur le meurtre au polonium 210 du transfuge russe.

Deux hommes, Andreï Lugovoï et Dmitri Kovtoun, sont suspectés d'avoir empoisonné le thé de Litvinenko pendant que ce dernier se rendait aux toilettes situées loin du bar. La pièce, dénuée de fenêtres, aux murs et aux meubles noirs, est obscure. Le Pine Bar, en tout cas, était peu fréquenté à ce moment-là.

Les accusations de la victime

Lors de la première audience, le juge a déjà révélé que cet empoisonnement avait été la troisième tentative d'assassinat du dissident, sans fournir de détails. L'information serait venue du service de contre-espionnage britannique, MI5. Selon Marina Litvinenko, veuve de la victime, il ne fait pas de doute que Lugovoï et Kovtoun sont coupables. Le premier était une vieille connaissance de la victime, dirigeant à Moscou une société de gardes du corps. Le second lui était inconnu.

Litvinenko avait en sa possession ce jour-là une liste de "cibles" visées, selon lui, par les services secrets russes que lui avait remise un contact italien, Mario...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant