Questions sur le devenir des allocations familiales

le
0

La part de ces dernières dans le revenu des ménages pourrait être divisée par deux d'ici à 2060, selon les projections du Haut Conseil au financement de la protection sociale.

Alors que les dépenses de l'Assurance-maladie exploseront ces prochaines décennies si elles ne sont pas corsetées, celles de la branche famille devraient au contraire perdre du poids. Représentant près de 2 % de la richesse nationale en 2011, les allocations et autres aides familiales n'en représenteraient que 1,1 % en 2060, selon les projections du Haut Conseil au financement de la protection sociale (HCFi-PS).

Pourquoi? Les prestations familiales sont revalorisées chaque année en fonction de la hausse des prix. Or l'inflation progresse moins vite que les salaires. Sur les 50 dernières années, les prix ont été multipliés par dix et le salaire moyen par habitant, par trente! Ce «repli» est «susceptible d'engendrer à terme une dégradation de la situation relative des enfants et des ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant