Question tendancieuse sur Gaza lors d'un examen en médecine

le
4
Un sujet de médecine humanitaire portant sur une question à propos du conflit israélo-palestien sème le trouble à l'Université Paris-Diderot. Une enquête administrative est ouverte.

Le président de l'université Paris-Diderot, Vincent Berger, a décidé jeudi d'ouvrir une enquête administrative à propos d'un sujet d'examen contesté, soumis deux jours plus tôt à des étudiants en médecine dans le cadre d'un certificat optionnel de médecine humanitaire.

Ces étudiants devaient répondre à la question suivante: «Comment qualifier au cours de la guerre entre Israël et Gaza la mort par bombardement classique de 22 membres d'une même famille? S'agit-il d'un crime de guerre, d'un crime contre l'humanité, d'un génocide?»

L'enseignant qui a rédigé la question, dont le contenu est assez éloigné de la médecine humanitaire, est le docteur Christophe Oberlin. Ce chirurgien, qui ne conteste pas son engagement politique, a été, notamment, tête de liste aux élections européennes de 2004, sous la bannière d'EuroPalestine, en compagnie de l'humoriste Dieudonné plusieurs fois condamné par la justice française pour antisémitisme.

«Haine sélective»

Des ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le vendredi 15 juin 2012 à 21:53

    Le sujet du terrorisme d'Etat n'est pas dénué d'intérêt mais plutôt dans le cadre de l'Ecole Supérieure de Guerre que dans celui-là.

  • dhote le vendredi 15 juin 2012 à 09:22

    Quand on connait les orientations politiques de ce toubib on devrait être prudent et nérifier les sujets qu'il est capable de soumettre aux étudiants .

  • M8252344 le vendredi 15 juin 2012 à 09:19

    Encore un enseignant qui se fait un devoir d'inculquer ses idées politiques de gauche.Quand on choisit de faire des études de médecine, on ne s'attend pas à ce qu'on nous enseigne pour qui voter.

  • bercam01 le vendredi 15 juin 2012 à 09:06

    Qui est chargé de vérifier les sujets d'examen dans ce gigantesque foutoir ?