Querelle de clochers autour de la Saint Nicolas

le
0
Alors que la Lorraine a déposé le nom de Saint Nicolas à la propriété intellectuelle, l'Alsace dénonce un «hold-up». Un élu alsacien organise un happening à Paris pour alerter l'opinion publique en ce jour de fête.

Les dernières heures de la Saint Nicolas ont peut-être sonné en Alsace. Alors que cette fête est célébrée lundi dans l'est et le nord de la France, ainsi que dans plusieurs pays d'Europe, l'Alsace dénonce le «rapt» de cet ancêtre du Père Noël par la Lorraine. Nancy et Saint-Nicolas-de-Port, deux villes de Lorraine, ont en effet déposé en mai dernier la marque Saint Nicolas auprès de l'Institut national de la propriété intellectuelle (Inpi). Déclenchant ainsi la colère de sa voisine alsacienne. En guise de protestation, le député UMP du Haut-Rhin, Eric Straumann, organise ce lundi un happening devant la maison de l'Alsace à Paris pour alerter l'opinion publique de ce «hold-up».

«Ce dépôt à l'Inpi est le fruit d'une réflexion menée depuis de nombreuses années», explique au Parisien Luc Binsinger, le maire sans étiquette de Saint-Nicolas-de-Port. Avant de poursuivre : «Nous voulions nous prémunir des petits malins qui auraient eu l'idée de déposer ce...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant