Quels scénarios pour l'OM avec McCourt ?

le
0
Quels scénarios pour l'OM avec McCourt ?
Quels scénarios pour l'OM avec McCourt ?

Franck McCourt n'a pas encore officiellement repris l'OM qu'il affiche déjà des ambitions immenses. Concurrencer le PSG, gagner des titres, quand bien même aux États-Unis, son passage aux Los Angeles Dodgers, en Ligue majeure de baseball, a laissé de très mauvais souvenirs. Mais comment cela va-t-il finir à Marseille ?

Il refait le coup des LA Dodgers


Selon ESPN, Franck McCourt est le deuxième pire propriétaire d'une franchise de baseball américaine de l'histoire. Un titre peu reluisant trouvant écho peu de temps après sa présentation à Marseille dans le Los Angeles Times, qui commentait avec scepticisme les états de service auto-proclamés de l'homme d'affaires : " Hum. Donc quelque part entre sa conduite du club à la faillite, la contraction de prêts pour rémunérer les joueurs et être contraint par la Ligue majeure de baseball de vendre l'équipe, McCourt aurait réalisé d'excellentes performances économiques ? " Le milliardaire américain s'est offert les Dodgers et leur enceinte en 2004 contre 330 millions de dollars. Plus un supplément d'investissement de 40 millions pour des biens immobiliers aux alentours du stade, dont les parkings.


Huit ans plus tard, il génère une vente de 2 milliards de dollars pour le club – record pour une équipe sportive nord-américaine –, ainsi qu'une cession à 300 millions pour la moitié des biens immobiliers complémentaires. De quoi se mettre 860 millions de dollars sur son compte bancaire personnel, tout en étant, selon Forbes, rémunéré à hauteur de 4 millions annuels pour la gestion des dits biens immobiliers, désormais co-détenus par Guggenheim Baseball Management. Sauf que le coup de maître cache quelques casseroles : à LA, les supporters lui reprochent d'avoir placé des gens de sa famille à des postes clés payés au-dessus de la moyenne – dont sa femme Jamie comme présidente –, d'avoir détourné des fonds propres du club sur ses finances personnelles, tout en ayant essuyé des résultats sportifs poussifs – seulement quatre play-offs en huit ans.


Délesté de–0 millions de dollars lors de son divorce en 2011 (la divorcée doit également quitter la présidence des Dodgers, ndlr), Franck McCourt est contraint par la Ligue…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant