Quels scénarios pour ce PSG-OM ?

le
0
Quels scénarios pour ce PSG-OM ?
Quels scénarios pour ce PSG-OM ?

Un match, plusieurs possibilités. Face à l'OM, le PSG aura à cœur de démontrer sa supériorité sur le rival olympien. Un rival qui, à la faveur des circonstances, ne sera peut-être pas la victime expiatoire des hommes d'Emery...

L'attendu


C'est un fait, personne ne croit aux chances marseillaises face à l'ogre parisien. Trop inconstant dans le jeu, trop friable sur le papier, l'OM ne donne que peu de gages de sécurité à ses supporters. En face, Paris ne brille pas de mille feux, mais les qualités intrinsèques en font un favori tout désigné pour dépecer des Olympiens tout juste rachetés par l'Oncle Frank, et dotés d'un nouvel entraîneur qui n'aura eu que deux jours de préparation. Dès lors, pas de débat : Paris va en coller trois à l'OM, doublé de Cavani, et but de Jesé en fin de rencontre. Paris aura finalement fait le boulot comme attendu, tandis que l'OM pourra toujours se cacher derrière sa phase de reconstruction. Reste que Bafé Gomis va sévèrement tirer la gueule.


Le prudent Garcia


Débarqué sur la Canebière pour disputer cette rencontre, Rudi Garcia sait très bien qu'un résultat positif lancerait parfaitement sa mission sur le banc olympien, en plus d'asseoir sa crédibilité pour de nombreuses semaines. Dès lors, le technicien ne prend pas de risque. En alignant un système en 5-4-1, le nouveau maître à bord affiche ses intentions dès le début de la rencontre : il faudra défendre, souffrir, mais tenir. Une chose superbement faite en première mi-temps, avec Dória, impérial, et Sakaï, très à propos dans son couloir. Seul devant, Gomis est chargé de porter le ballon le plus proche possible de la ligne des six mètres, et d'utiliser son imposant postérieur pour gratter de précieuses secondes au poteau de corner. Thauvin lui, tente tout, surtout l'exploit individuel. Peine perdue, car dans cet exercice, Hatem Ben Arfa excelle encore plus que lui et perd quinze ballons lors de son entrée à la 70e minute. L'OM plie, mais ne rompt pas, et profite même du karma, puisque Cavani voit ses deux tentatives de la tête repoussées par le poteau dans le money time. 0-0, score final, l'OM a pris ce qu'il était venu chercher, et repart la tête haute de Paris. Pour le jeu et l'ambition, il faudra attendre.

[BR…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant