Quels risques d'urgence médicale en avion ?

le
0
Les malaises en vol sont souvent bénins mais les ressources à disposition du personnel restent inégales.

«Y a-t-il un médecin dans l'avion?» Les urgences médicales en plein vol sont redoutées tant par le personnel navigant que par les passagers. Heureusement, il semblerait que les cas graves restent minoritaires et que l'alerte nécessite rarement de détourner l'avion, selon une étude publiée récemment dans le New England Journal of Medicine.

Les chercheurs se sont appuyés sur des données émanant du Centre de communication STAT-MD de l'université de Pittsburgh, qui fournit une assistance médicale téléphonique à cinq compagnies aériennes représentant 10% du trafic mondial. Selon leurs projections basées sur les années 2008 à 2010, quelque 44.000 passagers sur 2,75 milliards feraient un malaise en vol chaque année. Les pathologies les plus fréquentes sont les évanouissements (37% des urgences médicales), les difficultés à respirer (12%), les nausées (9,5%...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant