Quels papiers faut-il toujours avoir pour conduire ?

le , mis à jour le
0

Lorsque l'on est confronté à un contrôle routier, des papiers sont systématiquement demandés. Pour certains, il est obligatoire d'en disposer. Pour d'autres, ils sont vivement recommandés, car ils sont utiles dans certains cas.

Papiers indispensables pour la conduite
Papiers indispensables pour la conduite

Les papiers obligatoires

Le premier des papiers à avoir avec soi au volant est son permis de conduire : si vous êtes dans l'incapacité de le présenter, vous risquez une amende de première classe (de 11 euros si vous vous réglez dans les 3 jours). Vous devrez en outre le présenter au commissariat ou à la gendarmerie dans les jours. Dans le contraire, vous aurez en plus une autre amende de 4e classe.
C'est également ce que vous risquez en cas d'absence d'un autre document. Car vous devez aussi posséder le certificat d'immatriculation (la « carte grise ») du véhicule, ainsi que le certificat du contrôle technique. Concernant celui-ci, une vignette doit être placée sur le pare-brise, mais il est largement recommandé d'avoir également l'attestation avec soi. Enfin, l'attestation d'assurance fait aussi partie des papiers obligatoires.
Dans certains cas particuliers, d'autres papiers sont nécessaires. Dans la lutte contre la pollution, seuls les véhicules disposant de la pastille verte peuvent être autorisés à rouler. Dans ce cas, celle-ci doit être placée sur le pare-brise.
En revanche, pour chacun de ces papiers, vous ne devez présenter que les originaux.

Les papiers recommandés

Le constat amiable n'est pas obligatoire dans une voiture, mais il est amplement recommandé. Il est en effet possible de rédiger un constat sur papier libre, mais le constat présente l'avantage de guider le conducteur, qui n'a plus qu'à remplir et cocher les cases.
Votre carte d'identité peut également vous être demandée.

Et en cas de conduite accompagnée ?

Dans le cas d'une conduite accompagnée, les mêmes papiers doivent être disponibles. On ajoutera à cela des justificatifs pour l'élève comme pour son accompagnateur.
L'élève, pour sa part, doit avoir avec lui son livret d'apprentissage. Celui-ci prouvera qu'il a mené à bien la partie initiale de l'apprentissage. Il montrera également une attestation d'assurance particulière, qui est délivrée par l'agence et qui prouve la prise en charge des risques.
L'accompagnateur, pour sa part, se contentera de montrer son propre permis de conduire.

Trucs et astuces

Au sujet du constat amiable : songez à pré-remplir les éléments vous concernant et qui ne bougeront pas : nom, prénom, les données concernant votre véhicule, etc.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant