Quels joueurs pour Paris la saison prochaine ?

le
0

Il y a quelques jours, Laurent Blanc a dressé les contours de sa liste de courses pour le prochain mercato. Pour le Président, inutile de vouloir beaucoup, il faut recruter de la qualité. C'est-à-dire des joueurs rompus aux joutes de la Ligue des champions. Tour d'horizon de cibles potentielles.

  • Petr Čech, la muraille


    Profil. Il y a quelques semaines, Christophe Lollichon nous avait assuré que Petr Čech restait à ses yeux " l'un des trois meilleurs gardiens de la planète". Donc, derrière Manuel Neuer, référence du poste, et Thibault Courtois, celui qui a poussé le Tchèque sur le banc de Chelsea. Si Paris cherche un gardien supérieur techniquement et mentalement à Salvatore Sirigu, les choix sont limités, mais Petr Čech fait bien partie de ceux-là. Vu sa situation difficile à Londres, il coûtera moins cher que les 20 millions nécessaires pour déloger Hugo Lloris de White Hart Lane.

    Expérience. Le Président veut de l'expérience ? Čech assure dans ce registre. Habitué aux joutes de la Ligue des champions depuis une décennie, taulier de sa sélection nationale depuis bientôt 15 ans, l'homme au casque a tout connu, y compris une victoire en C1 (2012), une autre en C3 (2013) et une finale malheureuse suite à une séance de penalties en 2008. Dur de faire mieux, d'autant que le bonhomme connaît aussi la France pour avoir évolué deux saisons à Rennes. Il ne risque même pas de s'endormir pendant un match de Ligue 1...

    Mais... À 33 ans, Petr Čech n'est plus vraiment l'avenir, alors que le PSG se veut un club misant sur les stars de demain. À 28 ans, Hugo Lloris est une cible beaucoup plus jeune et donc plus pérenne, à moins que le PSG ne choisisse le Slave pour assurer la transition avant l'arrivée à maturité d'Alphonse Areola...



  • Raphaël Varane, Monsieur Propre


    Profil. Titulaire en équipe de France, mais troisième central au Real Madrid, Raphaël Varane colle au cadre annoncé il y a un an par Nasser Al-Khelaïfi : une potentielle future référence planétaire. Ce qu'il serait déjà incontestablement si Carlo Ancelotti ne lui préférait pas Pepe en Espagne. Il est plus sûr que David Luiz, et son association avec Thiago Silva pourrait faire merveille et lui permettre de progresser encore.

    Expérience. Même s'il n'a que 22 ans, Raphaël Varane a déjà…












  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant