Quels frais professionnels peut-on déclarer ?

le
0

Lorsqu'on remplit sa déclaration d'impôts, certains frais professionnels peuvent être déclarés. Si l'on n'opte pas pour la déduction forfaitaire à 10%, ces frais doivent être précisés.

Déclarer ses frais

Il existe deux manières de déclarer ses frais professionnels aux impôts. Dans le premier cas, on bénéficie de la déduction forfaitaire de 10%. La somme correspondante est automatiquement déduite des salaires déclarés. Elle couvre les frais courants. Mais il est aussi possible de déclarer ses frais «réels » si on estime qu'ils dépassent les 10% de ses revenus. On fait alors l'inventaire des dépenses relatives à son emploi. Il existe néanmoins des catégories précises, relevant des frais professionnels.

Les frais de déplacement

Le premier type de frais pouvant être déclaré aux impôts est relatif aux déplacements entre son domicile et son travail. Lorsque la distance est inférieure à 40 km, la totalité du kilométrage peut être pris en compte. A plus de 40 km de distance, seul 80 km pour l'aller et le retour peuvent être pris en compte - à moins de justifier de circonstances familiales ou sociales particulières.

Les frais alimentaires et divers

Si le travail implique des repas hors de son domicile, les frais supplémentaires par rapport à un repas pris chez soi (évalué à 4,60€) peuvent être déclarés. Attention, des justificatifs doivent être fournis à l'administration fiscale. Lorsque les repas sont pris en cantine d'entreprise, seule la différence entre le prix du repas et le seuil de 4,60€est prise en compte. Par ailleurs, les frais de déplacements professionnels ou d'uniforme peuvent être comptabilisés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant