Quels frais d'achat dans l'immobilier neuf ?

le
0

Un achat immobilier dans le neuf implique un certain nombre de frais supplémentaires, parmi lesquels les frais de notaire qui s'élèvent à 2 à 3% du montant du bien. Le point en détail.

Les frais de notaire

Lorsqu'on achète un bien immobilier neuf, il est obligatoire de régler les frais de notaire. Ils s'élèvent à 2 ou 3% du montant du bien et sont donc inférieurs aux frais prélevés dans l'ancien, qui atteignent 7%. Ces frais couvrent les différents actes rédigés par le notaire. La taxe de publicité foncière est la première composante de ces frais : son taux est de 0,715% sur le prix hors taxes de la vente. On trouve ensuite la rémunération proprement dite du notaire, qui varie selon le montant. Jusqu'à 6500¤, le taux est de 4%, de 6501 à 17 000¤, le taux est de 1,65% auquel s'ajoute un montant de 152,75¤, de 17 001 à 60 000¤, le taux est de 1,10% auquel s'ajoute un montant de 246,26¤. Enfin, au-delà de 60 000, le taux est de 0,825% avec un montant additionnel de 411,25¤.

Frais de copropriété et taxes

Lorsque le bien acheté fait partie d'une copropriété, des frais spécifiques sont à acquitter. Un bien acheté sur plan est soumis au statut de la copropriété, des charges seront donc à payer pour l'entretien en fonction des tantièmes du propriétaire. Par ailleurs, la construction d'un logement entraîne une taxe locale d'équipement.

Le coût du crédit immobilier

Un achat immobilier nécessite généralement de souscrire un crédit. Or, ce crédit a un coût : la banque facture des frais de dossier s'élevant à 1% du montant emprunté. Par ailleurs, le taux d'intérêt est naturellement à prendre en compte.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant