Quels espoirs peuvent taper à la porte des A ?

le
0
Quels espoirs peuvent taper à la porte des A ?
Quels espoirs peuvent taper à la porte des A ?

L'équipe de France espoirs est communément l'étape qui précède une arrivée en A. Mais parmi les Bleuets, tous ne deviennent pas des Bleus en puissance. Dans le groupe actuel, qui peut espérer à terme une présence chez les A ?

  • Gardiens

    La relève n'est pas encore prête

    Il y a un an et demi, quand Monaco l'a recruté à Nancy, Paul Nardi était considéré comme l'un des plus grands espoirs français au poste de gardien de but. Et forcément un futur international. À 21 ans, son avenir n'apparaît plus aussi évident malgré une présence en équipe de France espoirs comme gardien remplaçant. Car en un an, le " grand espoir du football français ", dixit Vadim Vasilyev a stagné : une saison imparfaite en prêt en Lorraine, puis un retour à Monaco avec le statut de doublure de Danijel Subašić. L'ASM songe à recruter un concurrent pour le Croate, moins régulier cette saison. Ce qui atteste que Nardi, aucun match de Ligue 1 dans les gants, n'a pas encore ce qu'il faut pour faire son trou au plus haut niveau. Presque un an plus jeune que le Monégasque, Mouez Hassen enchaîne à Nice depuis plus d'une saison, avec une quarantaine d'apparitions au plus haut niveau. International depuis les U16, l'Aiglon franchit les paliers doucement mais sûrement, et apparaît dans l'actuel groupe espoirs le plus à même d'intégrer un jour les A. Car Mike Maignan a beau être une mini-révélation du début de saison, deux penaltys arrêtés en Ligue 1, c'est encore trop peu pour attester d'une future grande carrière. Mais pour les gardiens, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre...

  • Défenseurs

    Zouma déjà là, Laporte en salle d'attente

    Si Kurt Zouma a déjà goûté aux A, Aymeric Laporte est a priori le prochain à l'imiter. Reste à savoir si ce sera pour la France - où Didier Deschamps continue de le juger trop juste même s'il le suit - et l'Espagne - où Vicente del Bosque lui a tendu une perche. Le Basque donne sa priorité aux Bleus, même si son tweet après l'annonce du rappel de Loïc Perrin pour combler le forfait de Mamadou Sakho chez les A a généré un début de doute. À huit mois de l'Euro, Laporte reste un candidat pour les 23 Bleus avec près de 100 matchs de Liga, 20 de compétitions européennes et quelques oppositions avec le Real Madrid ou le Barça. Sans compter une soixantaine d'apparitions en équipes de France de jeunes... S'il n'est pas impatient et continue d'accumuler…



  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant