Quels Bleus peuvent taper l'incruste d'ici l'Euro ?

le
0
Quels Bleus peuvent taper l'incruste d'ici l'Euro ?
Quels Bleus peuvent taper l'incruste d'ici l'Euro ?

L'été dernier, Morgan Schneiderlin était l'invité surprise de l'équipe de France pour le Mondial au Brésil. Comme à quasiment chaque grand tournoi international, un joueur sans aucune sélection pourrait taper l'incruste durant le money time. Tour d'horizon des candidats potentiels.

Gardiens : sur un malentendu...

Alors qu'il a son titulaire - Hugo Lloris - et trois suppléants attitrés, Didier Deschamps a peu de chance d'innover d'ici l'Euro. Mais en cas de blessure d'un ou plusieurs habitués, Alphonse Areola apparaît comme la solution la plus probable : désormais à Villarreal, le joueur formé au PSG est en train de se frotter au très haut niveau. À 22 ans, il a le plus gros potentiel français au poste avec le Monégasque Paul Nardi ou le Niçois Mouez Hassen. Mais le premier n'est qu'en phase d'apprentissage comme doublure de Danijel Subašić quand le second n'a pas encore l'étoffe d'un titulaire solide en Ligue 1, ce qui les met hors course sur le court terme. Pour engranger de l'expérience tout en étant un numéro trois crédible, le Parisien serait presque un choix naturel.

Défense : Umtiti et Laporte en salle d'attente

Malgré un secteur de jeu où les titulaires sont en danger dans leurs clubs, peu de nouveautés sont à attendre d'ici l'Euro. Parmi les prétendants naturels, on compte Samuel Umtiti, qui entame sa quatrième saison comme titulaire à Lyon à seulement 21 ans, et Aymeric Laporte, qui fait le boulot sous le maillot de l'Athletic Bilbao depuis deux saisons et demie. Faute d'avoir pu mettre un pied dans le groupe France, ils ne disposent pas de ce " vécu commun " que Didier Deschamps chérit tant. Sauf vague de blessures ou saisons vierges pour Sakho, Mangala et Zouma réunis, il est donc peu probable de voir l'un des deux débarquer en défense centrale. Chez les latéraux, à droite, seul Sébastien Corchia se rapproche des critères de sélection, mais reste assez loin de Debuchy, Sagna, voire Jallet, à moins que les trois ne se retrouvent eux aussi totalement tricards en club. Quant à l'aile gauche, il sera intéressant de suivre la saison de Jordan Amavi à Aston Villa ou celle de Benjamin Mendy à l'OM si l'esprit de Marcelo Bielsa entre dans le corps de la Dèche. Une séance de spiritisme foireuse est si vite arrivée...


Milieu : une surprise à prévoir

Secteur a priori le plus stable en ce qui concerne les titulaires, le milieu de terrain…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant