Quels avantages y a-t-il à défiscaliser avec la location meublée non professionnelle ?

le
2

Pour ceux qui veulent le beurre, l'argent du beurre et la crémière ou le crémier qui vont avec, investir dans une résidence services ou de tourisme semble la solution idéale. Vous bénéficiez du système fiscal favorable de la location meublée, d'une réduction d'impôt à l'achat et vous ne vous occupez pas de la gestion de votre bien. Mais justement, cette gestion peut poser problème !

Si, en vue d'une location meublée, vous investissez dans un logement neuf, ou de plus de quinze ans mais faisant l'objet de lourds travaux de rénovation, vous bénéficierez de la réduction d'impôt Censi-Bouvard. Elle est égale à 11 % d'un plafond d'achat de 300 000 euros. Soit un total de diminution d'impôt de 33 000 euros lissée sur neuf ans.

En contrepartie, vous devrez louer votre bien meublé pendant la même période. Vos loyers, quant à eux, sont soumis au régime favorable des loueurs non professionnels. Vous bénéficiez ainsi du système micro-BIC, un abattement forfaitaire avant taxation de 50 %. Pour y avoir droit, vos loyers annuels meublés ne doivent pas excéder 32 900 euros. Si vos charges sont supérieures à ce pourcentage de 50 %, notamment en raison d'un emprunt, vous pouvez opter pour le régime réel qui vous permettra de les déduire en totalité, mais le déficit éventuel ne sera imputable que sur des bénéfices de même nature.

Tout va dépendre du type de bien acheté. Si vous optez pour une résidence de tourisme classée, vous aurez le droit d'occuper vous-même votre appartement sur une période prédéterminée. Le reste de l'année, le bien sera exploité par une société de gestion qui vous versera un loyer. Ces logements à la montagne, à la mer ou à campagne sont donc destinés à ceux qui souhaitent avoir une résidence secondaire qu'ils occuperont entre quinze jours et un mois dans l'année et qui leur rapportera un revenu le reste du temps sans avoir à gérer sa location.

Pour les autres biens procur...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dan197 il y a un mois

    @jphr63 très juste et cibler 11 mois de locations ????? Pas certain !

  • jphr63 il y a un mois

    le seul problème de ce genre d'acquisition, c'est la gestion calamiteuse de votre bien.La plupart du temps, lorsque vous le récupérer, il faut faire des travaux colossaux pour le remettre en état.Confier la gestion à un tiers n'est pas la meilleure des solutions....