Quelques promotions pour patienter jusqu'aux soldes

le
0
Les commerçants ne veulent pas brûler leurs cartouches avant le 11 janvier.

L'ouverture des soldes d'hiver est prévue le 11 janvier. D'ici là, certaines boutiques de prêt-à-porter vont continuer les promotions engagées ces dernières semaines afin de sauver une année 2011 qui s'annonce comme mauvaise pour le secteur. H & M lancera ainsi des promos dès lundi.

Plusieurs enseignes de prêt-à-porter pour enfants, les plus touchées par la chute des ventes d'octobre et novembre, ont commencé. Chez Du pareil au même, des ventes privées ont débuté lundi et durent jusqu'au 10 janvier. Outre - 20% sur les chaussures, l'enseigne offre 10 euros d'achats dès 30 euros dépensés, et 20 euros dès 50 euros d'achats. Chez Eurodif, même si la semaine de Noël s'est très bien déroulée, grâce aux petits cadeaux de décoration et cachemires à moins de 50 euros, son PDG, Annie Bois, a tenu à offrir à ses clients des promotions, dès aujourd'hui, du type «3 articles pour le prix de 2». Objectif: que les polaires et manteaux non vendus à cause d'une météo trop douce s'écoulent avant les soldes. «Bien des commerçants ont plus de stocks que prévu», ajoute Annie Bois.

Cette stratégie n'est toutefois pas générale. Comme la semaine de Noël s'est globalement bien passée, certaines enseignes espèrent prolonger cette parenthèse jusqu'au jour de l'An, explique Claude Boule, président de l'Union du commerce de centre-ville. Et ne lanceront pas d'opération de rabais massive cette semaine.

«Un effet étrennes»

«Aucune promotion particulière n'est prévue, confirme-t-on au Bon Marché, d'autant qu'avant Noël, l'automne avait été une bonne saison pour nous.» Dans les grands magasins et la plupart des enseignes d'habillement (Zara, Uniqlo), les chasseurs de bonnes affaires devront patienter jusqu'au 11 janvier. Pour Yves Marin, consultant grande consommation chez Kurt Salmon, il y a un effet «étrennes» en France: les consommateurs ont encore des sous à dépenser pour de petits cadeaux de fin d'année entre Noël et le 31 décembre.

«Et puis, les distributeurs préfèrent ne pas brûler leurs cartouches avant les soldes, explique-t-il, ni épuiser leurs stocks trop tôt en pratiquant des soldes anticipés.» Dans un contexte de crise qui incite les consommateurs à limiter leurs achats, ils veulent au contraire «maintenir une attractivité forte au moment des soldes, pour susciter alors du trafic en magasins et créer l'événement».

LIRE AUSSI: 

» Les commerçants ont six jours pour réussir leur année 2011 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant