Quelque 400 enfants ont été tués à Gaza, rapporte l'Unicef

le
1

GENÈVE, 5 août (Reuters) - Quelque 400 enfants, dont plus de 70 % avaient moins de 13 ans, ont été tués dans l'offensive israélienne à Gaza, a annoncé mardi la chef du bureau de l'Unicef à Gaza, soulignant que ces enfants affronteraient un futur "extraordinairement sombre". "Comment pouvons-nous attendre des parents qu'ils se soucient de leurs enfants et qu'ils les élèvent dans un environnement positif et sain lorsqu'ils peinent eux-mêmes à être des êtres humains équilibrés ?" interroge Pernille Ironside. "Comment une société peut-être faire face à cela ? C'est une blessure très, très, très profonde", a-t-elle déclaré lors d'une conférence par téléphone qui se tenait à Genève. "Si vous avez plus de sept ans, vous avez déjà vécu deux précédentes guerres" et la dernière escalade de violence était bien plus grave que celles de 2008-2009 et de 2012, a ajouté Pernille Ironside. En date du 4 août, 4.408 enfants palestiniens avaient été tués, ce qui représente 31 % des pertes civiles. Plus de 70 % des 251 garçons et 157 filles étaient âgés de 12 ans ou moins. Avant même l'éclosion du conflit, les enfants de Gaza se partageaient un nombre insuffisant d'écoles, alors que le taux de chômage chez les jeunes est de 59%. (Tom Miles; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 5 aout 2014 à 20:18

    Il y en a beaucoup plus en Irak, Syrie et Nigéria. Arrêtez de focaliser sur Gaza sous les ordres de la bien pensance.