Quelque 30.000 personnes ont fui Alep-Est, selon l'Onu

le
2
    GENEVE, 1er décembre (Reuters) - Environ 30.000 personnes 
ayant fui les quartiers assiégés de l'est d'Alep ces derniers 
jours reçoivent une aide de l'Onu, a annoncé jeudi l'émissaire 
de l'Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura. 
    A la date de mercredi, a-t-il précisé, quelque 18.000 
habitants avaient été enregistrés à leur arrivée dans les 
secteurs sous contrôle gouvernemental de la ville du nord de la 
Syrie. S'y ajoutent quelque 8.500 personnes qui ont gagné le 
quartier de Cheikh Maksoud, contrôlé par les miliciens kurdes. 
    Ces chiffres devraient augmenter dans la journée de jeudi, a 
poursuivi De Mistura. 
    Au total, a-t-il ajouté, l'ex-plus grande ville de Syrie 
compte désormais 400.000 habitants déplacés. 
    Son conseiller humanitaire, Jan Egeland, a estimé de son 
côté qu'environ 200.000 habitants vivaient toujours dans 
l'enclave tenue par les groupes rebelles, où les réserves 
alimentaires sont épuisées. 
    L'Onu, a-t-il dit, accentue ses stocks dans Alep-Ouest, sous 
contrôle gouvernemental, où elle dispose de suffisamment de 
rations et de médicaments pour venir en aide à 150.000 personnes 
dans les quartiers du secteur oriental. 
    Mais la Russie et la Syrie, a poursuivi Egeland, ont rejeté 
un appel de l'Onu à une "pause humanitaire" dans l'offensive en 
cours. Les Russes se disent cependant prêts à discuter de 
l'ouverture de quatre "couloirs humanitaires" vers Alep-Est. 
    "Un couloir humanitaire peut fonctionner si tous les groupes 
armés le respectent", a-t-il dit. 
    "Il n'y a probablement pas de population plus vulnérable sur 
terre que les civils d'Alep", a insisté Egeland, renouvelant un 
appel lancé par l'Onu aux djihadistes de l'ex-Front al Nosra 
pour les inciter à quitter la zone assiégée, ce qui permettrait, 
a-t-il dit, de sauver des vies et de conforter les diplomates 
qui tentent de parvenir à un cessez-le-feu. 
 
 (Tom Miles et Stephanie Nebehay; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ebta hier

    Donc 30000 otages libérés ...

  • M7097610 hier

    servir de bouclier humain aux terro, ce n'est pas confortable