Quelque 250 migrants secourus au large de la Crète

le
0
    ATHENES, 3 juin (Reuters) - Quelque 250 migrants et réfugiés 
ont été secourus dans le sud de la mer Egée après le naufrage de 
leur embarcation, ont annoncé vendredi les garde-côtes grecs. 
    Ils se trouvaient au large de la Crète, a précisé Nikos 
Lagkadianos, porte-parole des garde-côtes, interrogé par la 
chaîne Skai TV. "Pour l'instant, sur la base des premiers 
éléments, quelque 250 personnes ont été secourues", a-t-il 
poursuivi. Les conditions météo sont bonnes. 
    Les autorités n'ont pas encore déterminé combien de migrants 
et réfugiés avaient pris place à bord de cette embarcation. Mais 
les secours grecs pensent que le bateau ne devait pas 
transporter beaucoup plus de personnes que celles qui ont été 
secourues. 
    La Crète est l'île la plus méridionale de Grèce, à un peu 
plus de 300 km au nord des côtes libyennes et égyptiennes.  
    Elle était à l'écart des routes migratoires maritimes 
utilisées par les passeurs, plus au nord, entre la Turquie et 
les îles grecques du nord de la mer Egée, comme Kos ou Leros, au 
terme d'une traversée bien moins longue. Mais un groupe d'une 
centaine de migrants, afghans pour l'essentiel, a atteint cette 
semaine la Crète. C'est la première arrivée d'une telle 
importance dans l'île. 
    Les 113 migrants ont été découverts mardi sur une plage du 
nord-est de l'île, a dit la police. Deux passeurs présumés, 
originaires de Croatie et du Monténégro, ont été interpellés. 
    Une météo favorable et une mer calme ont provoqué une forte 
augmentation du nombre de traversées ces derniers temps, 
notamment entre la Libye et l'Italie. 
 
 (George Georgiopoulos et Angeliki Koutantou; Henri-Pierre André 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant