Quelque 200 auteurs attendus à la 17e Forêt des Livres dimanche en Touraine

le
0
Quelque 200 auteurs attendus à la 17e Forêt des Livres dimanche en Touraine
Quelque 200 auteurs attendus à la 17e Forêt des Livres dimanche en Touraine

(AFP) - De Valéry Giscard d'Estaing à Lorànt Deutsch en passant par Florian Zeller, quelque 200 écrivains, hommes politiques ou personnalités diverses sont attendus dimanche à la 17e édition de la Forêt des Livres dans le village de Chanceaux-près-Loches.

Victor Hugo et la culture comme arme anti-crise seront les deux thèmes dominants de cette manifestation culturelle gratuite qui attire chaque année des dizaines de milliers de personnes, explique son fondateur, l'écrivain Gonzague Saint-Bris.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes assistent chaque année à cette manifestation culturelle gratuite, fondée par Gonzague Saint-Bris qui possède un chalet dans ce village pittoresque de 150 habitants. La 17e édition est présidée par l'écrivain Jean-Marie Rouart.

Cette année, parmi les plumes qui viendront dédicacer sous les platanes centenaires du village, plusieurs auteurs présenteront leurs ouvrages sortis pour la rentrée comme Florian Zeller, Nathalie Rheims, Nicolas d'Estienne d'Orves ou Stéphane Michaka...

Lorànt Deutsch, auteur du succès de librairie Métronome, l'acteur Richard Bohringer, l'humoriste Smaïn, le dessinateur argentin de bande dessinée José Munoz, l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing ou l'académicien René de Obaldia figurent également dans la longue liste des invités.

Comme chaque année, une trentaine de prix, les "Lauriers Verts", sont décernés à l'issue d'une manifestation qui se veut une sorte d'avant-première de la rentrée littéraire. Florian Zeller recevra le prix de la Rentrée pour La jouissance et Stéphane Michaka le prix Révélation pour Ciseaux.

Le colloque culturel, l'un des temps forts de la journée avec le "Café littéraire", sera consacré au thème "culture, créativité, solidarité, expériences novatrices contre la crise". "En période de crise, la seule richesse qui grandisse c'est la culture", souligne Gonzague Saint-Bris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant