Quelles sont les allocations retraites non imposables ?

le
0

Les majorations de retraite, qui étaient jusqu'alors exonérées, sont désormais taxées dans le cadre de l'impôt sur le revenu. Le point sur les allocations de retraite qui restent non imposables.

Majorations de retraite taxées

Pour les retraités, la situation fiscale évolue en cette année. De fait, les majorations de retraite qui étaient jusqu'alors exonérées d'impôt sont désormais soumises à une taxe. Ce durcissement fait suite à la loi de finances pour 2014. Il implique une application de cette taxation de façon rétroactive, sur les pensions reçues depuis le 1er janvier 2013 et qui sont imposables en 2014.

Le changement fiscal concerne les majorations de retraite de base, mais également les pensions complémentaires, ainsi que les pensions de réversion.

Les allocations préservées

Certaines prestations retraites versées aux personnes les plus modestes restent exonérées d'impôt. Il s'agit de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), de l'allocation supplémentaire d'invalidité (Asi), l'allocation spéciale de vieillesse, l'allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS), l'allocation aux mères de famille, la majoration pour tierce personne, du secours viager, du revenu supplémentaire temporaire d'activité et enfin, des primes exceptionnelles versées par le Conseil régional et général de la Guadeloupe.

Une hausse du revenu imposable

Même si certaines allocations de retraite restent non imposables, la fiscalisation des majorations de retraite entraînera systématiquement une hausse du revenu imposable pour les personnes retraitées concernées par les majorations.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant