Quelles nouvelles technologies pour le Barça et le Real ?

le
0

Dans leur course à l'armement, Blaugrana et Merengues se sont lancés dans divers paris technologiques. Des chasubles GPS aux logiciels d'analyse, les deux mastodontes de la Liga se veulent à l'avant-garde des innovations. Mais quelles seront donc leurs prochaines acquisitions 2.0 ? Voyage dans un futur pas si lointain.

  • Une DeLorean DMC-12
    Depuis déjà quelques années, FC Barcelone et Real Madrid connaissent un partenaire commun. Et ce n'est pas la justice espagnole. Avec ses quatre anneaux et sa ribambelle de modèles haut de gamme, Audi sert de trait d'union entre les deux mastodontes. Q7 ou TT, A3 ou S8, tous les composants des deux effectifs ont le droit à leur joujou. Malgré de nombreuses innovations, la marque allemande ne peut répondre aux attentes des sieurs Bartomeu et Pérez. Le dada des big boss barcelonais et madrilènes, c'est d'acquérir des voitures contrôlables à distance. Ainsi, adios les virées nocturnes des Brésiliens sur les Ramblas ou les anniversaires polémiques à la CR7. Revenu du futur, le Dr Emmett Brown leur propose un partenariat en or : une DeLorean DMC-12 blaugrana pour les uns, blanc meringue pour les autres. En contrepartie, le Doc souhaite un almanach des matchs du Real et du Barça pour les années à venir. Le partenariat signé, les parkings de la Ciudad Real Madrid et la Masia se remplissent donc de cette caisse aux portes papillons. Sans permis, KB9 aura lui le droit à son hoverboard.

  • Investir dans le bitcoin
    Plus gros budgets du football mondial, clubs les plus endettés également, Barça et Real sont des machines à cash. Les dizaines de millions d'euros vont et viennent sans interruption aucune. Grâce à un merchandising poussé à l'extrême, ils sont même prêts à lâcher du lest sur la répartition des droits télés et se fichent du fair-play financier imposé par l'UEFA. Malgré leur statut associatif, ils demeurent donc les rois du capitalisme footballistique. Toujours à la pointe, ils s'apprêtent à se lancer dans une économie parallèle : le bitcoin. Le quoi ? Monnaie électronique, elle est totalement virtuelle. Bien que vu d'un mauvais œil par les gouvernements européens et américains, le bitcoin offre de multiples possibilités pour diversifier les économies des deux géants sportifs et financiers. Grâce à cela, ils espèrent bien trouver de nouvelles cibles. Les geeks sont les premiers à s'enquérir de cette nouvelle. Visiblement attirés par une telle innovation, ils achètent à la pelle des maillots tout aussi virtuels grâce à ce trésor du dotcom. Mieux, les fans de WoW et des Sims habillent leurs personnages de liquettes blanches et...




  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant