Quelles démarches pour le bénéficiaire d'une assurance vie ?

le
0

L'assurance vie peut servir à épargner en vue de sa retraite, mais on peut aussi l'envisager comme un outil de transmission. Quelles sont les démarches à effectuer pour le bénéficiaire ?

Assurance vie et clause bénéficiaire

L'assurance vie un outil de transmission du patrimoine intéressant, en raison de sa fiscalité. À la souscription, le titulaire doit remplir la clause bénéficiaire, afin de préparer le versement du capital en cas de décès avant la date d'échéance du contrat. Le bénéficiaire doit être désigné avec précision pour éviter les confusions, sur le contrat ou par testament authentique déposé chez un notaire. Si personne n'est désigné, le contrat d'assurance vie est dit en déshérence.

Que doit faire le bénéficiaire ?

Si le bénéficiaire a été informé de son statut par le souscripteur de l'assurance vie, ce qui est souhaitable pour faciliter les démarches et gagner du temps, il devra contacter l'assureur après le décès du titulaire. Pour faire valoir ses droits, il suffit d'adresser une lettre recommandée avec accusé de réception. Une copie de sa pièce d'identité et du livret de famille, de l'acte de décès et le bulletin d'adhésion à l'assurance vie doivent être joints.

En cas de doute

Certaines personnes ne signalent pas à leurs proches qu'elles les ont désignés comme bénéficiaires d'une assurance vie. En cas de doute, il est possible de demander des renseignements à l'AGIRA. Cet organisme est chargé de la recherche des bénéficiaires en cas de décès.

Par ailleurs, on notera que l'assureur a également le devoir de rechercher le bénéficiaire en cas de désignation imprécise dans le contrat.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant