Quelles cibles pour des OPA ? Les choix de brokers influents

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Mohammed Moawalla et Alexander Duval chez Goldman Sachs font un focus sur les valeurs de technologie. Selon les deux analystes, la forte génération de trésorerie après investissements (« free cash flow ») et l'excès de capital favorisent les projets d'acquisition. Ils estiment à 100 milliards de dollars le free cash flow généré dans le secteur entre 2014 et 2018, dont 38% seraient utilisés pour des OPA. 

Goldman Sachs juge que les achats d'entreprises se révèlent déterminants dans le secteur pour augmenter les parts de marché, renforcer les compétences et améliorer la profitabilité des acquéreurs.    

Le courtier a identifié les sociétés susceptibles de lancer une OPA pour augmenter leur levier de croissance et les cibles potentielles

Parmi les prédateurs dont les titres sont recommandés à l'achat, Goldman Sachs a sélectionné des entreprises avec une forte génération de cash, dont les marchés finaux sont réputés peu cycliques et dont le levier financier est sensiblement inférieur à sa moyenne historique. Ces différentes conditions sont réunies, selon le courtier, pour  Capgemini (objectif de cours à 70 euros), Dassault Systèmes (objectif à 130 euros), Ericsson (objectif à 104 couronnes), Gemalto (objectif à 123 euros), Ingenico (pour viser 92 euros). 

Côté cibles, le courtier met en avant des sociétés qui ne disposent pas d'un actionnaire de référence, qui détiennent une seule technologie, une large base de clients

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant