Quelle ville pour conserver le PSG ?

le
0

Saint-Germain-en-Laye bientôt délesté du centre d'entrainement du PSG, le club de la capitale se cherche un nouveau lieu pour ses ouailles. Mais partir de Saint-Germain-en-Laye, c'est également dire adieu à ses initiales. Le P sans le SG, ne serait donc plus. Mais en Île de France, certaines villes permettraient au club de la capitale de conserver son identité acronymique. Tour d'horizon.

Saint-Germain Laval
Cadre wikipédiesque : Située en Seine et Marne, cette commune de 2 870 habitants dispose du charme champêtre et d'un calme de tous les instants. Autrefois lieu de la bataille de Montereau, Saint-Germain-Laval saurait offrir au PSG ses alentours forestiers et une discrétion non négligeable pour les entrainements à huis clos.

Le mot de madame le maire, Marie-Claude de Saint-Loup : "On a 2 870 habitants, un tout petit stade et puis c'est tout hein (rires). ! Il n'y pas de tribunes, rien. C'est un petit terrain municipal. On a une association foot mais il doit y avoir 150 adhérents entre gamins et adultes. On est à 80 km du sud de Paris, pas loin de la Forêt de Fontainebleau, entre Fontainebleau et Provins, c'est rural, c'est la campagne. Il y a la ville de Montereau à côté mais sinon y'a rien. C'est une ville tout à fait banale, où les gens sont à la campagne, vont travailler à Paris par le train. Alors, accueillir le PSG, non (rires). Ca ne peut pas nous intéresser, je ne rêve pas. Je suis tout à fait lucide et consciente de ce que la commune peut accueillir. L'association foot est déjà celle qui coute la plus cher à la commune. On n'a pas de locaux, des vestiaires pour vingt personnes. C'est déjà compliqué pour nous ! Il ne faut pas être ridicule ! Non mais le PSG à St Germain Laval quoi "
Saint-Germain-sur-Morin
Cadre wikipédiesque : Un gout de campagne à quelques minutes d'une foire d'activité : voici l'alliance parfaite qu'offre Saint-Germain-sur-Morin. Traversée par le Grand Morin, la commune offre une balade sur les bords de la rivière, à même de détendre les muscles et les esprits. De quoi envisager de sages causeries bercées par le cours d'eau, sans se départir de modernité puisque en 2005, la commune a reçu le label "Ville internet".

Le mot de la mairie : "On n'a pas de stade de foot du tout. On est en partenariat avec une autre commune à côté, à Couilly-Pont-aux-Dames où là il y a un stade, un terrain de foot et où le club Couilly Saint Germain existe. Mais c'est un petit club, il n'y a pas plus de 3500 habitants dans une ville comme dans l'autre. Sinon, on a un tennis qui fonctionne bien, d'autres activités dont du tir à l'arc, un skate-parc actuellement en modification. On est à trois minutes de Disney, donc on est encore campagne…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant