Quelle vie mèneront les retraités de 2050 ?

le
7

Entre le report programmé de la date du départ en retraite, l'augmentation de l'espérance de vie, et l'amélioration continue des technologies facilitant le quotidien, chacun est en droit aujourd'hui de se demander comment il vivra sa retraite en 2050. Voici un petit voyage dans le futur pour essayer d'entrevoir la retraite de l'avenir.

La maison de 2050 : intelligente, autonome et économe
La maison de 2050 : intelligente, autonome et économe

Une retraite tardive

En 2000, il y avait 11 millions de retraités ; en 2040 ils devraient être 21 millions. S'il était déjà donc compliqué de proposer des pensions retraite permettant à nos aînés d'avoir un bon niveau de vie en 2000, nous sommes en droit de nous demander comment cela se passera en 2040 ou 2050.

De plus, prévu à 60 ans il y a quelques années, l'âge de départ à la retraite ne cesse d'être reporté. À ce jour, l'âge de départ à la retraite à taux plein est fixé à 67 ans. Celui auquel un employeur peut envoyer un salarié à la retraite est fixé à 70 ans. Or il était à 65 ans il y a quelques années. L'âge minimal est, quant à lui, porté à 62 ans, mais en tenant compte de la décote, calculée selon le nombre de trimestres de cotisation manquants. À ce jour, le nombre de trimestres pour lequel il faudra cotiser pour atteindre le taux plein se monte à 172 trimestres, soit 43 ans, alors qu'il était il y a peu de 41,5 ans.

Des retraités en bonne santé

La santé de nos retraités en 2050 ne sera plus une problématique à part entière étant donné les progrès annoncés pour la médecine. Nous pouvons même prévoir de passer d'ici là d'une médecine thérapeutique à une médecine préventive et régénérative. Culture d'organes, implantation de cellules souches, dépistage précoce d'éventuelles maladies graves, nano médicaments... Tout cela nous permet d'envisager une augmentation de l'espérance de vie d'une décennie tous les 20 ans, pour les plus aisés.

Entre virtuel et réalité : une retraite 2.0

Notre vie de tous les jours sera également extrêmement facilitée par les technologies. Nos retraités seront sans doute équipés de lunettes de vue et lentilles de contact sur lesquelles diverses informations pourront s'afficher : mails, météo, agenda... Les retraités en difficulté pourront se faire aider par de vrais robots qui pourront réaliser de nombreuses tâches à leur place ou avec eux.

Les maisons et appartements seront sans aucun doute équipés d'une domotique perfectionnée qui offrira à chacun une meilleure gestion de ses dépenses énergétiques, mais aussi une plus grande sécurité. Les futurs retraités seront connectés et piloteront leur habitat depuis leur Smartphone, tablette, ou peut être un nouvel instrument encore inconnu à ce jour.

Trucs et astuces

Ces avancées programmées nécessitent de disposer de revenus suffisants pour en profiter. Progrès de la médecine, domotique et objets connectés représentent un coût important. C'est pourquoi la constitution d'un capital par des plans d'épargne ou des investissements immobiliers, par exemple, doit se penser dès aujourd'hui pour envisager une retraite en toute sérénité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    On lisait les mêmes âneries en 1960 sur l'an 2000 !!!!

  • mikkaela il y a 11 mois

    avec tous les problèmes actuels le futur ne semble pas rose pour beaucoup...

  • coco123 il y a 11 mois

    la drogue l alcool le tabagisme la retraite échapera a beaucoup

  • rdulong1 il y a 11 mois

    Je serai mort !!!!

  • frk987 il y a 11 mois

    Avec la désertification médicale on voit déjà l'espérance de vie reculer en 2015, alors en 2050, il y aura de fortes chances pour qu'on soit aux alentours de 70 ans, ça tombera super bien : pile poil l'âge de la retraite , ainsi seront réglés les problèmes de SS et de retraites.

  • mcarre1 il y a 11 mois

    oui, hypothétique, surtout quand on voit l'explosion des cas de cancer.

  • chofar il y a 11 mois

    mouais tout cela est bien hypothétique....quel est l'intérêt d'un tel article?