Quelle retraite en cas d'invalidité ?

le
0

Les personnes en situation d'invalidité ont droit, durant leur vie, à une pension spécifique. Une fois l'âge de la retraite arrivée, ces personnes ont une nouvelle fois droit à des conditions particulières, conçues pour les aider à vivre leur vieillesse.

Retraite pour les personnes invalides
Retraite pour les personnes invalides

Le départ en retraite d'une personne invalide

La pension d'invalidité que touchent les personnes en situation de handicap leur est versée jusqu'au moment de leur départ en retraite. Une fois ce cap franchi, elles peuvent prétendre à une retraite à taux plein. Mais pour ces personnes, cet âge légal de départ est fixé de 60 à 62 ans, en fonction de l'année de naissance. Contrairement aux personnes valides, la durée de la carrière n'entre pas en ligne de compte.
Ce statut est également ouvert aux personnes qui touchent une rente permanente d'invalidité ou une allocation pour adulte handicapé (AAH).

Du côté de l'emploi

Les trimestres doivent être cotisés au même titre qu'une personne valide, mais ils sont validés avec davantage de facilité. Les arrêts maladies, en particulier, peuvent être considérés comme des trimestres validés.
Si tous les trimestres nécessaires ne sont pas validés, la retraite risque un abattement.
La situation est différente si l'invalidité est absolue et empêche la reprise d'une activité. La personne est alors mise à la retraite et une pension lui est versée.

Des compléments de retraite

La retraite peut être majorée d'une surcote, lorsque la personne ne peut pas accomplir les gestes du quotidien sans l'aide d'une tierce personne. Ce caractère handicapant permet d'obtenir une pension majorée de 40 %, mais elle est soumise à des conditions. Elle est d'abord versée pendant 5 ans. Puis, si passé ce délai, la personne remplit toujours les mêmes conditions, elle peut être versée de façon définitive.
De plus, les personnes invalides bénéficient de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ou ASPA, anciennement le minimum vieillesse) dès l'âge de 60 ans. Les personnes valident attendent, là aussi, d'avoir 65 ans pour pouvoir y prétendre.
Dans le privé, les retraites complémentaires des cadres (Agirc) et des salariés (Arrco) sont versées sans abattement, dès que l'âge légal de la retraite a été atteint. Elles sont versées au titre d'une pension d'invalidité sans activité professionnelle.

Trucs et astuces

Si vous êtes titulaire d'une pension d'invalidité, l'âge de 60 ans risque d'être pour vous un moment-clé, car votre pension va devenir une pension de retraite. Vous devez les démarches suffisamment à l'avance, mais pas de panique : votre caisse de retraite vous adresse les formulaires nécessaires entre 4 et 6 mois avant la date-butoir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant