Quelle garantie pour l'épargne en France ?

le
0

L'exemple de Chypre, contraint de taxer les dépôts bancaires supérieurs à 100 000 ?, a semé le trouble dans les esprits. Le point sur les garanties de l'épargne en France.

Chypre, une première dans la zone Euro

Chypre traverse une grave crise financière qui a contribué à éveiller les craintes des épargnants voisins. En effet, Chypre devra taxer les dépôts bancaires supérieurs à 100 000 ? à hauteur de 30 % afin de rééquilibrer ses finances.

Une mesure contestée, qui a fait l'objet de négociations. La taxation devait d'ailleurs, dans un premier temps, s'appliquer à l'ensemble des dépôts sans plafonnement.

En France, une garantie sur l'épargne

En France, les dépôts bancaires sont garantis à hauteur de 100 000 ? au maximum, par épargnant et par établissement. Cela signifie qu'une personne ayant réalisé plusieurs dépôts bancaires inférieurs ou égaux à 100 000 ? dans plusieurs banques sera couverte pour chacun de ses comptes.

De même, un couple ayant ouvert un compte joint verra son épargne garantie à hauteur de 200 000 ?. En cas de faillite de la banque, les sommes au-delà de ce plafond seront considérées comme des créances qui pourront être récupérées par le biais d'une liquidation judiciaire de la banque.

Une garantie depuis 2008

Jusqu'à 2010, l'épargne garantie par la France était de 70 000 ?. Le plafond a été rehaussé au 1er octobre 2010, grâce à la mise en ?uvre d'une directive européenne adoptée en 2008. Auparavant, la France avait créé en 1999 un Fonds de garantie des dépôts, dans une perspective de protection des déposants.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant