Quelle fiscalité pour les produits d épargne

le
0

Lorsqu'on choisit un produit d'épargne, il est important de se renseigner sur la fiscalité appliquée. Si certains livrets sont exonérés, d'autres, ainsi que des plans d'épargne, sont imposés.

Les produits d'épargne défiscalisés

Il existe différents produits d'épargne : livrets, comptes, plans, assurance vie. Tous n'ont pas le même statut fiscal. Si l'on souhaite constituer une épargne avec des produits exonérés d'impôt, la solution est de se tourner vers les livrets réglementés par l'Etat. Ainsi, le Livret A et le Livret Développement Durable sont défiscalisés. Les intérêts et revenus du Livret Jeune et du Livret d'Epargne Populaire (LEP) sont aussi exonérés. Dans le cas des Compte Epargne Logement (CEL) et Plan d'Epargne Logement (PEL), les intérêts et revenus sont défiscalisés pendant douze ans. Ensuite, ils sont soumis annuellement aux prélèvements sociaux.

Le PEA

Les plus-values du Plan d'Epargne en Actions (PEA) sont imposées à hauteur de 19% si le Plan est fermé avant cinq ans. Le taux est de 22,5% si le PEA est clôturé avant deux ans. Mais si le plan est fermé entre ses cinq et huit ans, les plus-values sont seulement soumises aux prélèvements sociaux à 15,5%.

L'assurance vie

Dans le cas de l'assurance vie, les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux à 15,5%. Mais sinon, l'imposition concerne uniquement la part d'intérêts correspondant au capital retiré, lors d'un rachat. Si ce rachat est effectué avant huit ans, l'ensemble des intérêts sont imposables et seront intégrés au revenu imposable du titulaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant