Quelle fin de saison pour l'Atlético ?

le
0
Quelle fin de saison pour l'Atlético ?
Quelle fin de saison pour l'Atlético ?

Éliminés de la Ligue des champions, hors course pour la Coupe du Roi et largués en Liga, les Colchoneros entament une fin de saison sans grande ambition. Voici une short list non exhaustive des quelques motivations que pourra trouver Diego Simeone.

  • Assurer la troisième place
    La médaille de bronze de la Liga, c'est la seule mission importante des hommes du Cholo. Avec quatre points d'avance sur Valence, quatrième, et six sur le FC Séville, cinquième, la marge semble confortable à six journées du terme du championnat. Pour autant, Diego Simeone doit faire face à une décompression qui guette ses poulains. Le calendrier des Matelassiers, à défaut d'être des plus compliqués, ne prête pas à la relâche. Entre deux réceptions de l'Athletic Bilbao, qui joue gros en cette fin d'exercice, et du FC Barcelone, lors de l'avant-dernier opus, ils devront se farcir un déplacement pas loin d'être évident au Madrigal de Villarreal. Bref, plus que de mettre une fin à leur gueule de bois post-Ligue des champions, ils devront assurer dès ce samedi face à Elche les trois points de la victoire. Surtout qu'avec une différence de buts particulière négative face aux Chés - de rigueur en Liga -, la bande à Griezmann ne compte qu'un réel joker. De même, des Palanganas en chaleur s'apprêtent bien à mettre la pression jusqu'au bout du championnat. Bref, Simeone fait bien de rappeler que "l'objectif du club est le même, d'être troisième".

  • Commencer à faire le tri
    Toujours dans ce même exercice de la conférence de presse, l'entraîneur rojiblanco en a remis une couche sur la qualité de son effectif : "Je suis satisfait du rendement de l'équipe. Nous avons changé 10 joueurs, et l'équipe continue à être aussi performante". Forcément, la logique des résultats est implacable. Hors course dans toutes ses compétitions, l'inéluctable passage de témoin en Liga se rapproche journée après journée. De fait, le Cholo peut déjà tourner un œil vers la prochaine campagne. Avec un bail prolongé jusqu'en juin 2020, et l'arrivée d'un richissime investisseur chinois, son Atlético peut prétendre à rester dans la cour des grands. De nombreuses touches avec des jeunes pépites d'Anderlecht ou des espoirs du football sud-américain existent déjà. Cependant, le grand tri estival devrait bien avoir lieu. Pas assez collectifs selon la définition du cholisme, ou incapables de répéter les efforts simeonesques, des noms tels que Mandžukić ou Raúl Jiménez peuvent déjà s'imaginer loin du Vicente-Calderón. Quant à Koke,…




  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant