Quelle est la différence entre contrat d'assurance vie individuel et contrat d'assurance vie collectif ?

le , mis à jour le
0

L'assurance vie est une solution d'épargne très appréciée des Français. Elle permet en effet de disposer d'un support à la rémunération et à la fiscalité attractive. De plus, sa formule offre la possibilité de préparer de nombreux projets : achat immobilier, retraite, transmission du patrimoine. Avant de souscrire, il faut savoir qu'il existe deux types de contrats : les assurances vie individuelles et les assurances vie collectives. Comment les différencier et surtout, que choisir ?

Différence entre les contrats d'assurance individuel et collectif
Différence entre les contrats d'assurance individuel et collectif

L'assurance vie individuelle

L'assurance vie individuelle est la formule la plus répandue. Vous vous adressez directement à la compagnie d'assurance pour obtenir un contrat. Vous négociez vous-même les conditions, par exemple les frais d'entrée ou les conditions de sortie. L'avantage est que vous avez une totale liberté de gestion de votre contrat.

L'assurance vie collective

Dans l'assurance vie collective, vous passez par un intermédiaire (une banque, un assureur), qui souscrit un contrat pour plusieurs de ses clients auprès d'une compagnie d'assurance. Vous êtes simplement adhérent. C'est alors votre intermédiaire qui négocie les conditions du contrat. L'avantage, c'est que celles-ci sont souvent attractives. À plusieurs, on est plus fort ! Par exemple, les frais d'entrée sont très faibles. Toutefois, il faut savoir qu'elles peuvent aussi évoluer alors que le contrat est en cours, et ne pas vous être favorables. On peut par exemple évoquer des conditions de rachat strictes. Dans tous les cas, l'assureur doit vous informer des nouvelles dispositions au moins 3 mois avant leur mise en vigueur.
Soulignons l'existence d'un contrat d'assurance vie collective appelé « contrat retraite article 83 ». Il s'agit d'un plan d'épargne retraite collectif en entreprise, souvent obligatoire. Vous cotisez en bénéficiant de déductions fiscales sur le montant de vos cotisations, et d'un abondement de l'employeur. L'entreprise qui finance une partie du contrat, c'est appréciable ! La sortie se fait obligatoirement en rente une fois la retraite arrivée. C'est malheureusement le point noir du dispositif, sa rigidité. Vous pouvez alors préférer un PEE.

Trucs et astuces

La distinction entre contrats individuels et collectifs existe aussi en matière d'assurance santé. Sachez qu'à partir du 1er janvier 2016, votre employeur devra obligatoirement vous proposer un contrat collectif. S'il ne répond pas entièrement à vos attentes en matière de protection santé, vous pourrez toujours souscrire une surcomplémentaire à titre individuel.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant