Quelle épargne de précaution garder ?

le
0

Des frais peuvent survenir de façon inattendue au quotidien. Pour faire face à ces dépenses, il est nécessaire de se constituer une épargne dite de précaution. Explications.

Pourquoi une épargne de précaution ?

De nombreuses situations peuvent donner lieu à des dépenses aussi élevées qu'inattendues. Des réparations sur la voiture, des frais de dentiste, un appareil électroménager à remplacer peuvent grever le budget de façon importante si l'on ne s'est pas préparé. Pour se protéger des aléas de la vie, l'épargne de précaution est la meilleure solution. Comme son nom l'indique, ce type d'épargne vise uniquement à couvrir ce type de dépenses imprévues. Il s'agit le plus souvent d'une somme placée sur un Livret A ou sur un Livret Développement Durable, en tous les cas, l'argent doit être immédiatement disponible.

Épargne de précaution : quel montant ?

Après l'utilité de l'épargne de précaution, le second point à étudier est le montant. Les conseillers bancaires préconisent généralement de placer deux à trois salaires au titre de cette épargne. Certaines dépenses peuvent effectivement être lourdes, on veillera donc à maintenir un matelas d'épargne suffisant pour y faire face.

Ne pas dépasser une certaine somme

L'épargne de précaution ne doit pas être trop importante. Il est intéressant, par ailleurs, de réaliser des placements plus rémunérateurs sur une assurance vie, sur un PEL ou d'investir sur le marché des actions. Faire dormir trop d'argent sur un Livret A est donc dommage, surtout à l'heure actuelle où le taux de rendement est extrêmement faible.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant