Quelle destination pour Franck Ribery ?.

le
0
Quelle destination pour Franck Ribery ?.
Quelle destination pour Franck Ribery ?.

Franck Ribery l'a annoncé : après le Bayern, le Français ne continuera pas sous d'autres couleurs en Europe. L'occasion d'imaginer les futures destinations d'un Kaiser, plus proche de la fin que du début.

  • La MLS, évidemment Franck l'a affirmé : un petit détour par la MLS ne serait pas pour lui déplaire. Côté franchises, on se bouscule pour offrir un pont d'or au joueur français, qui va opérer un choix logique : les New York Red Bulls. Désireux de faire oublier Thierry Henry dans la Big Apple, Ribéry s'installe dans un roof-top de la 8e avenue et dégaine le mousseux pour célébrer son arrivée. Mais le coleslaw ne prend pas. Barrière de la langue, physique défaillant, Ribéry ne s'adapte pas au style nord-américain. Pire, lors de la rencontre face à Orlando, il est pris dans les filets d'Aurélien Collin et se brise le ménisque droit. Une nouvelle tuile synonyme de descente aux enfers pour Franck qui se rêvait en photo de building mais se contente désormais d'un simple banc à Central Park. Heureusement, Bryan, coiffeur, et Shana, danseuse/chanteuse/barmaid/actrice et podologue, restés dans le coin après leur tournage pour NRJ12, recueillent l'écureuil blessé et offre un peu de Nord à un Francky déboussolé. Pas d'American Dream, mais de belles amitiés.

  • Le retour à Galatasaray Et si c'était là que tout avait commencé ? Après un an à Metz, Francky avait pris la route du Bosphore pour devenir en 6 mois l'idole des supporters turcs. Un intérim aussi court que couronné de succès pour un Ribéry, époque "je nage dans mon maillot trop grand", qui ne serait pas contre retrouver la chaude ambiance d'Istanbul. Au fait du flou géopolitique entourant la situation de la Turquie par rapport à l'Europe (du moins, le suppose t-on dans les médias locaux), Ribéry rejoint Galatasaray pour une dernière pige. Envahi, l'aéroport d'Istanbul assiste à l'arrivée du Français qui se fend d'un énigmatique: "J'ai toujours été la tête à turc ". Sur le terrain, la tunique ajustée, le duo Sneijder-Ribéry fait des étincelles. Cumulant 31 buts et 27 passes décisives à eux deux, les deux stars amènent Galatasaray vers les sommets européens. Mais dans l'ombre, le Néerlandais souffre de l'attention portée à son nouveau coéquipier. Lors du quart de finale retour de Ligue des champions face au l'Atlético Madrid, alors que Ribéry s'apprête à transformer un penalty décisif pour la qualification, Sneijder s'élance des 30 mètres et expédie le ballon au dessus de la transversale. Un égotrip fatal à Galatasaray, qui assiste...



  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant