Quel stade pour le Red Star ?

le
0
Quel stade pour le Red Star ?
Quel stade pour le Red Star ?

Seize ans déjà après sa dernière apparition en deuxième division, le Red Star is back. Solide leader de National, le club audonien, dirigé par l'ambitieux Patrice Haddad, file vers la Ligue 2. Toutefois, si l'accession se confirmait, l'équipe ne sait toujours pas où se disputeraient ses rencontres à domicile la saison prochaine. En cause, la rénovation de Bauer et des solutions de repli toutes plus frustrantes les unes que les autres.

Ce n'est plus qu'une question de temps. En déplacement à Dunkerque ce vendredi soir, le Red Star pourrait - s'il bénéficie des contre-performances de ses concurrents - être officiellement promu en Ligue 2, à l'issue de la 31e journée de National. L'affaire est presque bouclée, mais pas la fin des préoccupations du club. Emblématique enceinte des Redstarmen depuis 1909, le charmant mais vétuste "stade de Paris" de son nom d'origine et communément appelé Stade Bauer, ne répond pas aux normes de la LFP pour accueillir des rencontres de L2. Depuis longtemps, le club et la mairie de Saint-Ouen souhaitaient d'ailleurs construire une nouvelle installation d'envergure ; en opposition frontale avec le Collectif Bauer, qui rassemble les supporters des Verts attachés à leur enceinte populaire, à l'anglaise et en plein coeur de la ville. Faute de temps et d'un accord sur un projet viable, les deux parties se sont résolues à rénover Bauer sur le court terme. Sauf qu'aucune solution de repli provisoire n'apparaît adéquate pour évoluer durant les deux à trois années de travaux, et ce même si, en interne, on penche par défaut pour le Stade de France ou pour Jean-Bouin. Tour d'horizon des pistes envisagées.
  • Stade de France, Saint-Denis : le moins adapté À peine trois kilomètres rapprochent Bauer du Stade de France, mais à peu près tout le reste les sépare. Le choc des cultures est évident : le SDF représente l'antithèse par excellence de l'ambiance resserrée des travées de Bauer. Difficile d'imaginer les 2 000 âmes regroupées habituellement dans une seule tribune latérale, habituées à se croiser chaque vendredi soir entre une merguez frites et une bière au bar L'Olympic (en face de Bauer), déménager au sein du plus vaste stade de l'Hexagone. Certes, seul le premier des trois étages du SDF serait ouvert (environ 25 000 places), mais l'ambiance sonnerait creux avec, en plus, une piste d'athlétisme entre la pelouse et les gradins. À l'image du Stade Français en rugby, pour attirer du public, verra t-on des éléphants et les danseuses du lido ambiancer l'avant-match ?
  • MMArena, Le Mans : le moins accessible Depuis la liquidation judiciaire du Mans FC il y a deux ans, les collectivités locales cherchent désespérément un locataire pour rentabiliser la MMArena. Pendant que l'ex-MUC 72, pensionnaire de CFA 2, a déménagé…



  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant