Quel rôle pour les vaincus de la primaire ?

le
0
VIDÉOS - Valls, Montebourg, Aubry, Royal, Baylet? Tous ont fait serment d'allégeance à François Hollande, mais chacun exprime son soutien à sa manière, quitte parfois à desservir le candidat socialiste. Tour d'horizon.

Pas de contestation possible. En remportant le second tour de la primaire avec plus de 56% des suffrages, le 16 octobre dernier, François Hollande a imprimé sa marque sur le Parti socialiste. Cette nette victoire a facilité le ralliement des cinq autres candidats à la primaire. Une unité mise en scène lors de la convention d'investiture du candidat socialiste, en présence de Martine Aubry, Arnaud Montebourg, Manuel Valls, Ségolène Royal et Jean-Michel Baylet. Après quatre mois de confrontation, François Hollande a ensuite cherché à promouvoir le rassemblement en accordant à chaque sensibilité une place au sein de son équipe de campagne.


Crédits photo : Lefevre Sylvain/Lefevre Sylvain/ABACA

o Martine Aubry, la gardienne du temple: La finaliste de la primaire, qui a retrouvé sa place de première secrétaire du parti, s'affichait ce mardi aux côtés de François Hollande à Gandrange, en Moselle. Les deux ennemis d'hier se rencontrent toutes les semaines

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant