Quel rôle pour Lassana Diarra chez les Bleus ?

le
0
Quel rôle pour Lassana Diarra chez les Bleus ?
Quel rôle pour Lassana Diarra chez les Bleus ?

Appelé surprise par Didier Deschamps, Lassana Diarra bénéficie de ses débuts tonitruants sous les couleurs de l'OM. Après 15 mois loin des terrains en raison de soucis extrasportifs au Lokomotiv de Moscou, le milieu défensif arrive sans pression, mais avec pas mal de cartes à jouer pour s'imposer.

Cinq ans après, Lassana Diarra est de retour en équipe de France. Perdu au Lokomotiv Moscou, absent des terrains pendant 15 mois, le milieu défensif aura donc convaincu Didier Deschamps en un mois et demi de compétition sous le maillot de l'OM. Une période sur laquelle l'ancien joueur de Chelsea et du Real Madrid a impressionné bon nombre d'observateurs pour qui le retour du natif de Belleville est une évidence, malgré son retour récent : " À partir du moment où il est bon, quand on voit ce qu'il produit, c'est logique ", estime Olivier Dacourt, ancien milieu de terrain des Bleus. Pour celui qui a côtoyé la grande génération de Zinédine Zidane et Claude Makelele, Lass est tout simplement " un super joueur ", dont Didier Deschamps aurait tort de se passer actuellement. Un avis que ne partage pas Frédéric Hantz, selon qui Francis Coquelin a plus démontré sur les derniers mois : " Coquelin s'est accroché, puis imposé à Arsenal sur la durée, alors que Diarra n'a même pas trois bons mois. " Pour l'ancien entraîneur de Bastia, le joueur formé au Havre a notamment bénéficié de l'exposition offerte par Marseille lors de " matchs faciles contre Troyes et Bastia ". Lassana Diarra aurait-il fait l'objet d'un favoritisme du sélectionneur ? Hantz le pense : " Cela montre que l'équipe de France, c'est du réseau, de l'influence. On juge sur l'instant et sur l'aura médiatique. " Mais Dacourt ne croit pas à cette théorie, il pense plutôt que la préférence donnée aux Marseillais fait partie des aléas du football, " la nécessité pour un entraîneur de faire des choix entre des joueurs très proches. " Quand bien même l'ancien joueur de Leeds et Everton voit Diarra largement devant, car " il est plus difficile de briller à l'OM - sans leur manquer de respect - qu'à Arsenal actuellement. Et contre le PSG, alors qu'il y avait Marco Verratti et Thiago Motta en face, Lassana a été très bon. " À son tableau de chasse contre l'équipe de Zlatan Ibrahimović, on compte onze ballons grattés, six interceptions et quatorze duels gagnés. Les statistiques idéales de la sentinelle que Didier Deschamps recherche pour compléter son milieu.

Frédéric Hantz : " Son début de saison est un leurre "


Car si le sélectionneur a déjà en Blaise Matuidi et Paul Pogba deux éléments incontournables dans son entrejeu, la réflexion est toujours ouverte quant à l'identité de la pointe basse de son…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant