Quel prêt immobilier pour un travailleur non-salarié ?

le
0

Pour obtenir un crédit immobilier, il est nécessaire de rassurer la banque sur sa bonne santé financière. La demande peut être un peu plus délicate pour un travailleur non-salarié.

Rassurer la banque

La clé, pour obtenir un crédit immobilier ou personnel, est de présenter un dossier convaincant afin de prouver à l'organisme prêteur que l'on justifie d'une bonne santé financière. La banque doit en effet être sûre de la capacité de remboursement de l'emprunteur.

Si une demande de crédit exige toujours un dossier sérieusement préparé, cela est d'autant plus vrai pour un travailleur non-salarié : gérant d'entreprise, auto-entrepreneur ou profession libérale. Car l'absence de contrat à durée indéterminée peut avoir tendance à inquiéter. Mais le nombre de personnes non-salariées augmentant, les banques se sont malgré tout adaptées.

Le cas du gérant

Pour un gérant, sa capacité d'emprunt sera relative à la santé financière de sa société. Il est nécessaire de présenter des bilans comptables des deux dernières années ainsi qu'un arrêté comptable pour l'année en cours. L'ensemble des pièces doivent témoigner de l'équilibre financier.

L'auto-entrepreneur et entrepreneur individuel

Ces deux statuts s'apparentent à celui de gérant non-salarié. C'est pourquoi l'obtention d'un crédit immobilier sera conditionnée par la présentation de bilans financiers positifs. Il est aussi demandé d'avoir une ancienneté de deux ans, au moins. Ce critère est important pour garantir la stabilité de l'emprunteur, aux yeux de la banque.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant