Quel plan de relance pour les autoroutes ?

le
0
La Cour des comptes suggère de ne plus laisser le seul ministère des Transports mener les négociations avec les concessionnaires mais d'y associer le ministère des Finances.

Raté. Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, aurait bien aimé inclure le plan de relance des autoroutes dans son programme «investissements d'avenir» qu'il a dévoilé le 9 juillet. Seulement, l'État et les sociétés concessionnaires n'ont pas encore réussi à trouver un accord sur ce terrain. Un retard qui ne signifie pas une rupture des négociations. «On continue à discuter», expliquent les deux parties.

Car ce «troc» présenterait des avantages pour le gouvernement comme pour les sociétés d'autoroutes. À condition de construire de nouvelles petites sections d'autoroute autour des villes, ces opérateurs verraient la durée de leur concession allongée de quelques années. Une demande de leurs actionnaires inquiets que ces concessions se terminent à la fin des années 2020. En contrep...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant