Quel pillage de la Ligue 1 par les Anglais ?

le
0
Quel pillage de la Ligue 1 par les Anglais ?
Quel pillage de la Ligue 1 par les Anglais ?

Avec leurs droits TV monstrueux, les clubs de Premier League ont encore de quoi faire n'importe quoi en janvier. C'est reparti pour un marché de Ligue 1 ?

Martial, Djilobodji, Thauvin, Gradel, Veretout, Amavi, Cabaye, Gueye, Kanté, Payet, Tabanou et les Ayew. Il y a de quoi faire une belle équipe avec les joueurs qui ont quitté la Ligue 1 cet été pour la Premier League. Dans le championnat autoproclamé le plus spectaculaire du monde, les joueurs de l'ennuyeuse Ligue 1 ont toujours la cote. Une explication rationnelle ? Les dirigeants anglais savent qu'ils peuvent compter sur des présidents franchouillards trop heureux de rentrer dans leur frais avec des transferts risqués là où, dans le reste du monde, on cherche à négocier, à prendre la plus grande part possible de cette astronomique recette en droits TV. Pour le mois de janvier, la tendance va se poursuivre. Angers a donné le ton en vendant son ailier supersonique Camara à Derby County. Qui va suivre au mois de janvier ?

Adrien Rabiot à Arsenal


À force de clamer qu'il veut partir de Paris pour avoir du temps de jeu, l'international espoir français va obtenir gain de cause et lasser ses dirigeants. Le cas n'est pas sans rappeler la situation de Nicolas Anelka, en plein milieu de la saison 1996-1997. Une nouvelle fois, Arsène Wenger est prêt à bondir sur l'affaire. Avec les blessures de Coquelin et Cazorla, le manager est pressé par ses fans d'acheter, histoire d'assurer le coup pour la reconquête de la Premier League. Si l'Alsacien n'est pas du genre à se laisser dicter quoi que ce soit, Rabiot pourrait tout à fait le séduire. Car il a un profil différent, et serait tout à fait capable de jouer même après le retour de son compatriote et du petit Espagnol. Ses passes claquées, son abattage et son goût du duel pourrait faire le bonheur de l'actuel leader.

Steve Mandanda à Liverpool


Il a qualifié l'OM en Coupe de France quasiment tout seul. Mandanda, qui aime les symboles, s'était même inscrit en cinquième tireur pour marquer encore plus le coup, lui qui a commencé son aventure marseillaise dans le même stade de Caen. C'est que des offres de Premier League arrivent enfin pour lui, et qu'il entend bien les saisir. Homme de défis, et soucieux de son image auprès des supporters phocéens, il choisirait le prestigieux club de Liverpool. Un bon calcul. Mignolet n'a pas vraiment la gueule d'un indéboulonnable, le choix de Bacary Sagna pour Manchester City prouve qu'il y a de la place pour tout le monde et Klopp n'a…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant