Quel mercato pour le ventre mou de la Premier League ?

le
0
Quel mercato pour le ventre mou de la Premier League ?
Quel mercato pour le ventre mou de la Premier League ?

Parfois en danger dans la course au maintien, rarement capables de titiller les plus gros, ces équipes finissent généralement par s'ennuyer entre la 10e et la 15e place. Mais comme nous sommes en Premier League, ils ont des moyens.

Aston Villa


  • Ce qu'ils ont déjà fait :

    Le club de Birmingham s'est déjà activé sur le marché des transferts, en faisant l'acquisition de Scott Sinclair, dont le prêt depuis janvier a été une réussite, et en réussissant à attirer Micah Richards, de retour de la Fiorentina. Aston Villa a également encaissé du cash en vendant Andreas Weimann à Derby County pour 4,5 millions d'euros, ainsi que Yacouba Sylla (Rennes) et Matthew Lowton (Burnley). Cependant, les Villans ont déjà subi de grosses désillusions : Tom Cleverley, pourtant prêté du côté de Villa Park cette saison, a filé à Everton, et Ron Vlaar, pilier de la défense, partira libre.

  • Ce qu'il reste à faire :

    L'équipe a connu d'énormes problèmes offensifs en première partie de saison, et a fini le championnat avec 31 buts en 38 matchs. Même si le secteur s'est amélioré depuis l'arrivée de Tim Sherwood à la tête de l'équipe, et que la révélation Jack Grealish a apporté de la créativité à l'équipe, l'attaque reste un chantier prioritaire. Pour cela, un objectif majeur : conserver Christian Benteke, annoncé partant contre une somme de 30 millions d'euros. Pour renforcer son attaque, l'équipe grenat s'intéresse à Charlie Austin. Les pensionnaires de Villa Park doivent aussi combler le vide laissé par le départ de Tom Cleverley : on parle d'une signature imminente du chevelu Tom Huddlestone. Il faudra garder aussi l'autre star de l'équipe, l'international anglais Fabian Delph. Et composer avec des moyens limités, sachant que l'entraîneur Tim Sherwood aime travailler avec les jeunes joueurs.

    Crystal Palace


  • Ce qu'ils ont déjà fait :

    Pas grand-chose. Comme beaucoup de clubs du ventre mou, les Eagles attendent que le marché se décante pour saisir les meilleures opportunités. Pour l'instant, les Londoniens surfent sur l'euphorie d'un maintien acquis très confortablement sous…











  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant