Quel est le tweet qui vous a le plus marqué ?

le
0
Quel est le tweet qui vous a le plus marqué ?
Quel est le tweet qui vous a le plus marqué ?

Myriam Lewkowicz

42 ans, prof d'université

Bagnolet (93)

« Celui des Oscars où plusieurs acteurs ont fait un selfie. J'ai trouvé ça rigolo, même si je ne suis pas convaincue que les tweets marquent les gens. Je trouve que c'est bien pour s'informer en temps réel comme les attentats ou les élections. S'il se passe quelque chose où je suis, j'essaie de voir s'il n'y a pas une info via le tag de la rue. C'est l'aspect citoyen-journaliste que je trouve intéressant. »

 

Eléna Couvry

21 ans, étudiante

Paris (XVe)

« C'est le tweet de Canal + sur Morano expliquant que la Gare du Nord, c'est l'Afrique, ce n'est plus la France. Les propos qu'elle tient me choquent. Lorsqu'un personnage politique dérape, dans les médias ou sur Twitter, ça va très vite et ça peut surtout influencer la jeunesse. Mais on sait que Twitter est un bon outil pour sortir des phrases chocs. Souvent dans le but de faire parler de soi. »

 

Didier Janot

52 ans, publicitaire

Reims (51)

« Le tweet de Trierweiler en soutien à Falorni, candidat opposé à Royal pour les législatives de 2012. Des proches du pouvoir oublient leur devoir de réserve pour tweeter une info. Ça prend une proportion incroyable parce que c'est une personne publique. L'instanéité du réseau social veut que l'info se propage et fasse le buzz. Twitter est un excellent vecteur de notoriété. »

 

Philippe Muller

43 ans, conseiller informatique

Bry-sur-Marne (94)

« Celui de Ryanair en demi-finale de l'Euro sur la main du joueur allemand face à la France. Le community manager nous a insultés, il s'est fait virer, et une heure après il y avait un autre tweet pour une offre d'emploi : son poste ! C'était l'arroseur arrosé. Il savait que ça allait provoquer des réactions. Mais, dans l'absolu, le tweet était bien senti. J'aime bien le côté joute verbale de Twitter. »

 

Elodie Seiller

28 ans, marketing manager

Colmar ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant