Quel est le meilleur chiffre du chômage ?

le
4
Une agence Pole Emploi, à Paris. (© L. Grassin)
Une agence Pole Emploi, à Paris. (© L. Grassin)

François Hollande a conditionné sa candidature à l’élection présidentielle à « l’inversion de la courbe du chômage ». Ainsi, chaque publication de nouveaux chiffres sur cet indicateur a une dimension éminemment politique, au-delà des réalités économiques et sociales auxquelles il renvoie.

Fin septembre, les ambitions du président en exercice ont par exemple pris un sérieux coup. Le ministère du travail a révélé une hausse de 50.000 demandeurs d’emplois inscrits à Pôle emploi en catégorie A pour le mois d’août par rapport à juillet.

Pourtant, quelques semaines plus tôt, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) indiquait que le taux de chômage avait baissé de 0,3 point au deuxième trimestre, à 9,9%. Des informations contradictoires qui tiennent à la méthodologie et aux périodicités retenues par Pôle emploi d’un coté et l’Insee de l’autre.

Des données multiples

Le ministère du travail publie mensuellement les chiffres du chômage pour le mois précédant tel que communiqués par Pôle emploi. Ses données sont de nature administrative puisqu’elles comptabilisent les personnes effectivement inscrites à Pôle emploi. Elles sont aussi multiples. Plusieurs chiffres sont publiés selon différents « types » de chômeurs. Il s’agit des fameuses catégories A, B, C, D et même E.

En pratique, les

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jrc12 il y a 3 mois

    Entendre par inversion de la courbe du chômage...c'est moins mal que si çà avait été pire...en données corrigées des variations saisonnières bien entendu...

  • stricot il y a 3 mois

    Ce qu'on n'entend plus du tout, c'est que la promesse etait l'inversion de la courbe d'ici fin 2013. fin 2013 on avait 3.3 millions de chomeurs. aujourd'hui 3.55 millions. Une inversion = moins de 3.3 millions. Ca n'arrivera pas. C'est deja certain.

  • dan197 il y a 3 mois

    Comme les taxes, en augmentation constante ?

  • jmlhomme il y a 3 mois

    Et combien ne s'inscrivent pas ....et combien s'inscrivent sans chercher d'emploi.... voilà ce qui serait interessant....avec leurs évolutions. Les tendances lourdes....pesantes qui ne se changent pas par des mesures d'accompagnements mais des changements profonds ( education, formation, culture de l'entreprenariat et de la pro- activité