Quel choix d'actions après le Brexit ?

le , mis à jour le
0
Le géant britannique des produits ménagers, Reckitt Benckiser, a fait son entrée dans la Premium List de la Société Générale (©Reckitt Benckiser).
Le géant britannique des produits ménagers, Reckitt Benckiser, a fait son entrée dans la Premium List de la Société Générale (©Reckitt Benckiser).

La Société Générale a réduit début juin le poids des actions dans son allocation d’actifs globale. Le sentiment devenu plus réservé du chef stratégiste, Alain Bokobza, a été conforté par le vote britannique pour la sortie de l’Union européenne qui ouvre une période d’incertitude, augmentant l’aversion pour le risque, en particulier sur les actifs britanniques et les banques.

Gare aux échéances électorales

Les échéances électorales sont nombreuses dans les prochains mois : référendum italien en octobre portant sur le pouvoir du Sénat, présidentielle américaine en novembre, élections aux Pays-Bas en mars prochain, en France en mai, en Allemagne en octobre 2017. Le calendrier de sortie de la Grande-Bretagne n’est pas clair et le prix à payer pour éviter la contagion fait débat.

En soutien au marché, le stratège s’attend néanmoins à ce que les Banques centrales fournissent de la liquidité supplémentaire pour éviter une dégradation sur le marché du crédit. La Fed devrait différer encore son resserrement monétaire, ce qui ralentirait l’appréciation du dollar jugé déjà cher.

En Bourse, la banque privilégie les valeurs européennes et britanniques (en couvrant ces dernières en partie du risque de change). Elle préfère les obligations issues des pays émergents, mais recommande la prudence sur les actions émergentes. Le pétrole et les produits agricoles sont aussi

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant