Quel avenir pour Steven Gerrard ?

le
0

" Je suis très enthousiaste en ce qui concerne mon futur. Je prends actuellement en compte un certain nombre d'options et je ferai une annonce sur la prochaine étape de ma carrière très bientôt ". S'il ne refoulera plus les pelouses, Steven Gerrard n'envisage pas de se la couler douce pour autant. SoFoot.com a cherché quelques jobs pour lui.

Adjoint de Jurgen Klopp


La vie de Stevie G n'est pas un long fleuve tranquille. Elle est un fleuve : la Mersey. La boucle s'est bouclée le 16 mai 2015 mais la plaie dans le coeur des supporters de Liverpool est restée béante. Depuis ce jour de printemps où Steven est parti sur une défaite face à Crystal Palace (1-3) et une poignée de main à Pape Souaré, le Reds ont retrouvé la forme mais jamais le moral, malgré les efforts incessants du brillant Jurgen Klopp. C'est donc tout naturellement qu'une fois la page californienne tournée, l'enfant du pays, les joues rougies par un soleil pour lequel il n'était de toute façon pas fait, va revenir fouler la pelouse d'Anfield, en jogging. Récemment approché par le MK Dons, qui voulait en faire son coach principal, Gerrard a jugé qu'il était " trop tôt " La vérité, c'est surtout que la ville nouvelle de Milton Keynes est trop loin de Liverpool où le numéro 8 veut faire ses gammes avec Klopp. Pas indifférent à l'idée de faire revenir la légende, l'Allemand lui fait une place sur le banc juste avant le Boxing Day. Un cadeau de Noël avant l'heure pour les fans des Reds, déjà gâtés avant l'heure avec une première place devant Chelsea et City à la fin du mois de décembre. Présenté en grandes pompes, Gerrard n'y va pas par quatre chemins : " Je suis là pour trois raisons : je veux apprendre aux côtés de Klopp, retrouver l'amour des supporters qui m'a tant manqué et aller chercher ce que je n'ai jamais pu avoir : le titre de champion d'Angleterre ". Vainqueurs impressionnants de Manchester City le 31 décembre (3-0), les Reds jouent un match déjà décisif un mois plus tard face à Chelsea. A 0-0 à 10 minutes de la fin, Gerrard se lève pour aller chercher Sturridge qui s'échauffe quelques mètres plus bas, mais glisse dans les escaliers et doit être hospitalisé. Le changement ne se fait pas et Michy Batshuayi, entré en jeu à la 83ème minute, crucifie Liverpool et offre la première place aux Blues, qui ne la lâcheront plus. Soutenu par ses supporters, Gerrard, qui se dit " maudit ", marche

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant