Quel avenir pour les centimes d'euros ?

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Les quatre scénarios envisagés par Bruxelles sont les suivants :
1. Statu quo. Les pièces de 1 et 2 centimes continuent d'être émises, sans changer le cadre juridique ou matériel. Elles restent des monnaies ayant cours légal et continuent d'être produites avec les spécifications techniques actuelles (métal, poids, taille).
2. Émission à coûts réduits. Les pièces continuent d'être émises, mais les frais d'émission sont réduits en changeant la composition matérielle des pièces et/ou en augmentant l'efficacité de la production. Ce qui permettrait d'éviter les pertes liées aux frais d'émission qui dépassent de loin la valeur nominale des pièces.
3. Retrait rapide. Dans ce scénario, l'émission cesse et les pièces en circulation sont retirées, principalement par les détaillants et les banques dans un court laps de temps. Les règles d'arrondi s'appliqueraient à compter du premier jour de la période de retrait et les pièces cesseraient d'avoir cours légal à la fin de l'exercice de retrait.
4. Disparition graduelle. Aucune nouvelle pièce ne serait émise, mais les anciennes auraient toujours cours légal et disparaîtraient progressivement de la circulation.

Alors que le coût plaide pour une interruption de la production (perte cumulée estimée à 1,4 milliard d'euros depuis 2002), le public est attaché à ces pièces et craint le risque d'inflation si elles venaient à disparaître, analyse la Commission européenne. Des discussions avec les parties prenantes vont donc continuer avant d'arrêter un scénario.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant